lundi 23 mars 2015

Roses d'Isabelle Olikier-Luyten

Coucou,

Si vous suivez un peu les blogs de jardinage, vous savez que le 12 mars dernier est sorti le premier livre d'Isabelle notre amie blogueuse de "A Little Bit Of Paradise" Je l'ai bien sur acheté et dévoré.



Rose d'Isabelle Olikier Luyten aux éditions Ulmer. Ou comment intégrer à un petit jardin une fabuleuse collection de rosiers.



Voici donc la critique littéraire de la célèbre Cagouille Rosomane... alias moi :p




1) Les photos :
Sublimes c'est le seul mot qui me vient à l'esprit. Certaines sont de vrai petits bonheurs, de quoi craquer sur un grand nombre de rosier ! Alors n'attendez pas la moindre photo du livre dans cet article : vous allez devoir l'acheter pour voir ! 
Mon regret : j'aurais aimé plus de photo de massif en plan large afin de mieux imaginer leur impact au jardin.


2) Le texte :
J'ai aimé le ton employé, le style  :  vivant et instructif ! J'ai adoré ne pas y ressentir la prof ! J'ai eu le désagrément dans un autre livre sur un thème qui pourtant m'intéressait beaucoup : l'histoire des légumes d'avoir l'impression d'un cour magistral... je me suis retrouvée au fond de l'amphi m'endormant bercée par l'ennui et la voix monotone d'un professeur ne sachant pas transmettre sa passion...  Là c'est la passion qui anime chaque phrase, le bonheur de partager son expérience bonne ou mauvaise. 
Bémol ou regret... à part que j'aurais pu en lire bien plus... rien !

3) Le Contenu :
Elle le dit elle même ce n'est pas une encyclopédie mais sa vision des roses de son jardin. Du coup on s'éloigne avec plaisir des descriptions des créateurs pour un autre point de vue, plus personnel, plus objectif ou moins... (les amoureux des roses le sont rarement) Point important à prendre en compte (et qu'elle répète plusieurs fois) c'est son expérience dans un jardin bien précis. Dans d'autres jardins ailleurs cela peut être différent. (je pense là à la taille et à la vigueur)
Petit bémol pour moi... j'aurais aimé que soit inséré le nom de l'obtenteur et l'année pour chaque rose... enfin ça c'est un détail.


4) Pour quel public ?
Un livre pour tous, amoureux des roses ou pas. Pour découvrir ou juste pour la beauté des photos. Pour les petits jardins parce qu'enfin on nous prouve qu'on peut avoir une collection de rosiers et même des très grands ! Et pour les grands jardins aussi évidement :) Pour les débutants comme pour les jardiniers expérimentés. 


5) Ai je craqué pour une rose ?
Une... ça serait génial s'il n'y en avait qu'une...  Mais je vais me contenter de 3 rosiers que je veux vraiment après avoir lu le livre : M. Bluebird, Nigrette et Félica :) et aussi Phénomène Rouge Sweat Juliet et Robe Fleurie... Ben quoi 6 c'est un multiple de 3 :p

Mon classement dans ma bibliothèque : Ex aequo avec mon livre préféré Roses d'Eléonore Cruse et Paul Starosta... c'est vous dire si je l'ai aimé ! 


Pour finir, il y a, selon moi, une rose qui manque à la collection d'Isabelle : Rosa Roxburghii Purpurea Plena !  Ce bijou de rosier botanique aux fleurs splendides aux boutons et fruits en châtaigne, très remontant, à l'écorce se desquamant... bon d'accord il n'a pas de parfum... mais il est aussi particulièrement sain !



Il faudra que je lui en face une bouture quand le mien sera plus grand :)


Sur ce je n'ai qu'un mot à dire : Bonne lecture à tous !

20 commentaires:

  1. Article au top, comme d'hab ;-)
    Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
  2. J'en suis encore au début et pleins de roses me plaisent déjà !!! J'ai hâte de continuer ma lecture surtout après avoir lu ton article !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  3. Super article, j'adore le style :-)
    On continue dans ta bibliothéque ?

    RépondreSupprimer
  4. Très drôle, ton article qui termine avec une rose absente du livre, et que tu nous donnes furieusement envie d'adopter illico au jardin. Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  5. Critique très intéressante :D , dans un style que j'ai adoré !
    Tu as raison : il manque plein de rosiers aux livres. Un jour, j'espère en faire publier un qui racontera le parcours d'un certain hybrideur australien et où je détaillerai les roses du futur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, oui!! J'ai déjà hâte de le lire!!

      Supprimer
  6. Tu me donnes envie, moi qui ne suis pas forcément fan des roses. Belle critique ! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Voilà une critique constructive et bien construite avec laquelle je suis plutôt d'accord :) C'est vrai que des photos en plan large auraient été intéressantes. Pour ce qui est du pedigree de chaque rosier, ça, par contre, ça ne me parait pas indispensable : il suffit d'aller chercher sur le net (bon c'est vrai que si tout était dans le livre ça épargnerait un allumage de PC). Mr Bluebird aussi m'a tapé dans l’œil :p Mais, curieusement, il a l'air très flashy sur les photos du net alors que sur la photo d'Isa, il a un coloris d'une belle profondeur...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait le pedigree est important pour moi car il y a des rosiers qui portent le même nom. Souvent des anciens et des modernes qui n'ont rien à voir du tout. Le nom de l'obtenteur et l'année évite toute confusion :) Mais bon ça reste un détail :)
      Oui j'ai vu que M. Bluebird était beaucoup flashy sur hmf...

      Supprimer
  8. J'ai adoré lire ton article. Tu as aussi pour trois rosiers, non six... enfin bref, ce sera un multiple de trois. LOL
    Le seul bémol du livre ROSES d'Isabelle, c'est que je craque encore et encore. J'ai envie de tout changer dans une allée de 5m de large sur 10m de long, et d'intégrer de nouveaux rosiers. Me voilà bien maintenant ;) Mon mari me dit que je suis dingue. Bon, j'avoue qu'il n'a pas vraiment tort. Dès que je pourrais bêcher, j'attaque mon projet pour pouvoir installer une structure en bois. J'ai envie de pour planter lianes et grimpants. Et à l'automne, je commanderai mes nouveaux rosiers choisis.
    Gros bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  9. Très bonne critique, claire et synthétique ! Bravo! x

    RépondreSupprimer
  10. merci pour ta "critique du livre d'Isabelle", je n'ai pas fini de le lire mais pour le moment il est parfait pour la débutante que je suis et je partage les même envies et soucis qu'Armelle, il nous donne tellement envie de planter des rosiers !!!! peut-être que les plans larges viendront avec le prochain livre(j'espère) sur les associations .Si ma lecture est bonne ,elle dit qu'elle se concentre cette fois sur les différents stades de la floraison,photos à l'appui et disons, que comme je débute,moi, ce qui me manque ( mais c'est peut-re les obtenteurs dont tu parles, excuse-moi je n'ai pas le vocabulaire! ) c'est l'endroit où je pourrais les acheter :bah,je peux aller sur internet ou dans les fêtes des plantes, mais à la pointe bretonne, nouvellement arrivée,je suis très excentrée, alors les noms des achats par correspondance( par paresse? ) m'auraient arrangés...critique infime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non l'obtenteur c'est le nom de la personne qui a créé la rose. Si tu veux des bonnes adresses pour acheter tes rosiers et bien tu les trouveras à la fin du livre hihi :)

      Supprimer
  11. Bravo Lydie pour ton article ,pour moi qui suis débutante en rosier il m'apporte bien des révélations et de belle découverte Pour les plus averties dont vous faites parties je crois en effet que vous voyez certains point que moi débutante je ne vois pas

    Vous feriez un sacré duo vous et Isabelle pour un futur livre
    Merci Lydie pour cet article où tu rends un bel hommage à Isabelle un très beau sourire de vous en prime en photo
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  12. Mais Lydie, que veux-tu que l'on dise après ça? Tu dis tout sur ce beau livre qui m'a complètement convaincue, et que je déguste à petit pas... Je ferai référence à ton article!
    Merci et bravo pour cette synthèse qui démontre bien l'enthousiasme qu'Isabelle a su créer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, la présentation de Lydie est tellement chouette qu'elle m'a dispensée d'n faire une autre, lorsque j'ai pu découvrir ce livre fabuleux!

      Supprimer
  13. si je comprends bien !!! que du bonheur dans ce livre a lire en compagnie de ces roses !!
    bisou

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup ton "Questions-Réponses"... Ton rosier ancien est une vraie merveille : on ne le trouve pas chez tous les rosiéristes... c'est une petite Pépite... Je serai heureuse de l'avoir au jardin, le genre de rose ancienne que j'apprécie fortement : la couleur, la forme...
    Le livre d'Isabelle : j'attends encore un peu (question Finances)... dans quelques semaines, il sera dans mes rayonnages sur les étagères. Mes livres préférés restent souvent hors des rayonnages, les ouvrant tous les jours ou presque !!... Les photos et les montages que vous montrez les unes - les autres sont pleines de tentations... et très très belles...
    Pour les boutures, il suffit juste d'une tige ayant au minimum 3 bourgeons : en général, cela fait 15 cm. C'est peu... en fait, cela peut correspondre à la taille de saison. Les boutures de rosiers anciens, ce sont de vraies sources de bonheur : elles prennent presque toutes, et de manière entièrement naturelles.
    A Bientôt,
    Bises,
    Cécile... laclairieredoree@gmail.com

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Lydie, je viens de me servir de ce très bon article pour partager mon bonheur d'avoir découvert hier soir le livre d'Isabelle. En fait j'en pense exactement ou presque, la même chose que toi! Je ne connais pas d'autres livres sur les roses de ce type, c'est une première qu'elle a fait là! J'ai un grand jardin , et déjà plein de rosiers, il n'est presque plus temps pour moi d'en planter d'autres... c'est pour cela que j'attends avec impatience son futur livre sur les rosiers de Warren. Enfin je crains d'avoir choisi et planté avant, je n'arrive pas à leur résister! Ah au fait, Rosa roxburgii purpurea plena... je l'ai planté bien avant toi... il y a presque dix ans déjà et je l'adore bien que pour l'instant, il reste mal à l'aise en climat sec , chaud et terre pauvre et sableuse. oui, je leur demande beaucoup aux pauvres rosiers du jardin ... mais je les aime, ils le sentent et me le rendent bien! Bisous!

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Lydie

    Ton article sur le livre est tellement vrai je le lit régulièrement depuis que l'on me l'a offert un vrai petit bijou

    Merci Lydie

    RépondreSupprimer