samedi 8 mai 2021

Enfin la pluie ! Le jardin début mai (la suite)

 Hello,

Dans mon précédent article je vous ai dit :"Bon, il me reste encore pas mal de photos à partager avec vous dans ma sélection, mais je n'aime pas les articles trop long, alors je vais clore celui ci et j'en ferai un autre demain" Nous ne sommes pas demain mais le demain du demain du demain, bref on est samedi 😁 Je poursuit donc mon sujet ! (pour mémoire la première partie est ici)

Parmi les jolies photos que j'ai pris lundi soir avant la pluie j'ai fait une mosaïque toute en douceur :

Rosa Marie Pavié, Polemonium Lambrook Mauve, Allium Purple Sensation, Erigeron Karvinskianus, et dans un vase improvisé des bourraches que j'ai taillées avant la pluie (le pied était déjà affalée sur les voisines)

En ce moment je fais un tour de jardin après diner, les couleurs sont très douces, c'est un moment que j'aime beaucoup. Surtout que les parfums y sont souvent forts, sublimés par la chaleur de la journée. Un moment privilégié, d'autant plus agréable qu'il est partagé...

Le massif des pinks en vedette... mais vous le voyez tout à droite au fond...
Et là le voyez vous mieux l'Olivier du jardin ! Un jardin c'est bien à deux c'est mieux !

 Et hier soir dans cette ballade quotidienne j'ai pu prendre une chouette photo, sans zoom...


J'étais à 10cm de mon Allium bulgaricum, mais ce petit butineur n'en avait que faire ! 


Au passage en commentaire de mon dernier article Pascal et Chantal (je ne sais pas lequel est derrière l'écran 😀) me disaient que le manque d'eau n'était pas vraiment visible sur mes photos... vive le cadrage ! Parce que avant la pluie merveilleuse de jeudi (18mm) la pelouse était jaune ! Un petit avant après s'impose :

04 mai 11h08 versus 08 mai 11h16 ! La pelouse est loin d'être aussi verte et dense que "normalement" mais ça lui a fait un bien fou ! Du coup Pepo a fêté ça :

Sur ce je vous souhaite un bon weekend ! Pour moi ce sera jardinage avant le retour de la pluie.

mercredi 5 mai 2021

Enfin de la pluie ! Le jardin début mai

 Hello,

Enfin ! Il est tombé quelques gouttes hier (mardi) bon juste 6mm mais c'est déjà ça, et la météo prévoit plus pour demain.  Cela commençait à devenir urgent. La pelouse a pris sa couleur foin, commune au mois... d'août !  J'allais dire je n'ai jamais vu ça, mais en fait si en 2013.  Du coup cet article est basé sur des photos prises lundi soir au doux soleil de 20h, et ce matin avec le retour du ciel bleu.  Il n'y a pas vraiment de thème dans cet article,juste une sélection de photos que je vais utiliser au fil des idées qui me viendront en écrivant... (d'où un titre sans queue ni tête) Je sais juste par quoi je vais commencer... 


Une merveille dans la lumière de la fin de matinée, l'Iris Nibelungen, il m'avait été offert pas Élodie (mon jardin Quercynois) quand elle était venu me voir. C'est juste une merveille.

C'est un Iris de taille moyenne, 60-70cm, ces fleurs elles aussi de taille moyenne sont assez légères pour que ses tiges ne ploient pas au premier coup de vent ou à la première pluie. Son parfum est frais je trouve, Olivier dit citronné. C'est un vieille obtention allemande (Goos & Koenemann) de 1910 que l'on trouve encore très facilement en vente. Il faut dire qu'il a fait ses preuves. Personnellement j'oublie son nom tous les ans, et je le recherche tous les ans, pour cause dans ma tête c'est l'"Iris d'Elo"  Le voici de plus loin, dans une vue que j'aime beaucoup :

Si vous vous demandez ce que l'on voit sur la pelouse, ce sont les pétales du rosier grimpant Summer Wine qui se trouve sur la Pergola.


Ses grandes fleurs simples laissent tomber leurs pétales au premier vent.  Et j'avoue que j'aime voir ce joli tapis coloré. Il faut savoir apprécier les rosiers dans leur avantages et dans leur défaut ! Et puis ça peut même offrir de jolies petites scènes comme celle ci par exemple :
Un simple pétale posé en équilibre sur une tige d'Aquilegia... Une scène éphémère et due au hasard mais qui m'enchante.

Parfois ce sont les "mauvaises herbes" qui offrent de jolies scènes...

Une graminée qui s'est installée et offre son vert aux belles fleurs du Sisyrinchium angustifolium.


Un géranium robertianum qui s'est glissé entre les feuilles pourtant serrées de la Spirea japonica Magic Carpet, pour flirter avec ses futures fleurs... D'ailleurs au passage laisser fleurir l'Herbe à Robert comme on nomme ce petit géranium sauvage, il n'est pas envahissant s'enlève facilement et surtout il est tellement joli !

Bon, il me reste encore pas mal de photos à partager avec vous dans ma sélection, mais je n'aime pas les articles trop long, alors je vais clore celui ci et j'en ferai un autre demain.  Je ne peux quand même pas résister à ajouter la bouille de mon Pepo...

 Ce que je l'aime celui là ! 

Bonne semaine à tous !

samedi 1 mai 2021

Tes roses sont elles en avance ?

 Hello

 "Tes roses sont elles en avance ?" c'est ce que m'a demandé Dominique dans un précédent article... en voilà une très bonne question !   Voyons voir dans les archives si je peux y répondre 😁

Tous les ans je note la date de floraison des premières roses. Jusqu'en 2013 les roses ne s'ouvraient qu'à partir de mai... Puis elles ont grignoté quelques jours en avril... 2014, 2015 et 2016 vers le 25-26 avril pour la première. Voyons les dernières années en photo !

 

2017 :


19 avril Grimpant Rouge, 21 Louis XIV et le 24 un trio d'ouverture avec Rhapsody in Blue, Kimono et The Herbalist. 


2018 :


30 avril Grimpant Rouge et The Herbalist, 1er mai Marie Pavié. Louis XIV a aussi fait une rose en même temps mais tellement abîmé que je ne l'ai pas compté.


2019 :

Summer Wine a pris ses aises depuis sa plantation en 2014 et comme je le taille peu il monte sur la première marche du podium 15 avril, mais en même temps que Louis XIV, ils sont suivi par Rhapsody in Blue le 20.  grimpant Rouge et Marie Pavié arrivent le 25 et The Herbalist attendra le 1er mai. 

 

2020 :


Année sans froid l'hiver, à peine un ou deux zéro.  Du coup Marie Pavié ne s'est pas arrêté, et Summer Wine que je n'ai pas pu taillé est en fleur le 1er avril.
Kimono a gardé des boutons tous l'hiver et ils s'ouvriront le 13 avril.  Rhapsody in Blue et Louis XIV le 18.  Par contre de façon étonnante Grimpant Rouge sera plus tardif pas avant début mai.  Est ce ma taille elle aussi tardive qui est responsable ? 


2021 :

J'ai eu des boutons très tôt mais le froid de début avril a freiné les ardeurs des habitués du podium. Point de rose cette année avant le 22 avril et l'ouverture de l'adorable Aquarelle.  The Herbalist et Grimpant Rouge eux n'arriveront que le 25 ! Pour le plaisir voici les roses qui se sont ouvertes après le trio de tête : 

Marie Pavie un de mes chouchous. En compagnie de son Allium purple sensation. 

Summer Wine toujours dans les hauteurs ! 
 
Rhapsody in Blue et ses 3m d'envergure chez moi...
 
Et son frère Purple Sky Liner.  (même obtenteur)  Leurs fleurs sont différentes uniquement par la taille.
 
 

Petit Arras au pied de The Herbalist. 

Et enfin la très belle fleur simple de Harkansanas. Cette photo est vraiment moche !


Et donc pour répondre à la question : non, en 2021 mes rosiers ne sont pas en avance. 

En conclusion je dirais que les deux principaux facteurs sont la taille : taille tardive fleur tardive, (c'est très net sur les rosiers grimpants Rouge), pas de taille ou taille très légère fleur hâtive (c'est le cas d'Aquarelle cette année).  Et bien sûr le froid.  Un hiver rigoureux, en tout cas tardivement comme 2021 repousse l'ouverture. Merci Dominique de m'avoir fait cogiter sur le sujet !

Sur ce je vous souhaite une bonne fête du travail et un bon week-end.

mercredi 28 avril 2021

Les bestioles du jardin

 Hello,

Il y a un monde fou au jardin, je ne peux bien entendu pas vous faire le portrait de toutes les bestioles qui y vivent  mais en voici quelques unes que je croise le plus.  

Mais non mon Pepo :) ce n'est pas toi la bestiole aujourd'hui. 

On commence avec une bestiole à plume ! Je vous ai montré il y a peu madame Merle dont le nid est dans le Lierre :

Et si je n'ai pas encore vu les Hirondelles j'ai droit chaque jour à la jolie sérénade du Chardonneret :

Il se pose sur les fils au dessus de moi :)


Une autre bestiole volante mais bien plus petite : la Cétoine !

Le petit bijou du jardin ! Il grignote un peu les roses mais je ne lui en veut pas. 


Évidement pas de Cagouille's Garden sans cagouille ! Curieusement (ou pas) je les prends rarement en photo, je suis donc allée dans mes archives :

Helix Aspersa Aspersa

Le bassin grouille de vie mais difficile à prendre en photo, surtout les nocturnes comme les tritons !  Je vais souvent les observer la nuit à la lueur de la torche. En ce moment il y a aussi une petite douzaine de nouveau poisson, la génération 2021 !

Ils n'ont pas encore pris leur couleur.  On voit aussi les adultes et leur rouge vibrant ! (je précise avant que vous me le demandiez que je nourris pas mes poissons)

 

Je les vois tous les jours les petites rapiettes (lézard des murailles) mais elles sont rapides ! Beaucoup de photos floues ou avec juste un bout de queue 😁 Alors j'ai récupéré une photo de 2019 :

Podarcis muralis

Ils aiment les murs de pierres claires dont sont fait les bâtiments chez moi. 

 

Je termine cette article avec la reine mère, l'ainée de nos poilues, juste parce que j'aime trop cette photo et que j'ai envie de la partager avec vous :

Pitache 17ans et 10 mois, la tête posée sur la main d'Olivier profitant du soleil. 

Je vous souhaite à tous un bon mercredi et une bonne fin de semaine.

samedi 24 avril 2021

Fleurs du jour et de demain

 Hello,

Avril a commencé glacial et le voilà presque estival ! Le jardin qui avait ralenti la cadence a repris sa vitesse de croisière et entame la belle saison tant attendue. Aujourd'hui je vous présente des fleurs et des promesses de fleur.

On commence avec la première rose qui s'est ouvert jeudi 22 avril : Aquarelle tout en légèreté.

Rosa Aquarelle

Le deuxième rosier a fleurir, ouverture complète pour aujourd'hui : rosier grimpant "Rouge 2" (oui je sais le nom n'est pas glamour mais je ne connais pas son identité et je l'ai inscrit comme ça dans mes tablettes 😁)

En troisième cela sera sans nul doute le merveilleux The Herbalist, mais pour la suite ... alors là il y a du monde, et je vous fait grâce de la ribambelle de boutons !

Rosa The Herbalist, Rosa Gruss An Aachen, Rosa Manureva

Fleur du jour, inattendu car je pensais l'avoir perdu l'été dernier : Géranium phaeum Samobor, il est sacrément costaud !

Géranium phaeum Samobor

Fleur de demain, il me semble que c'est l'Iris change of pace.




Fleurs de demain... voir même d'après demain 😁 j'ai fait un semis de graines qui me restaient dans ce nouvel endroit. Certaines sont vieilles mais après tout qui ne tente rien ... J'ai aussi semé des graines de capucines naines.
Pepo est dubitatif devant mon installation. Les grilles sont contre les chats et les bâtons contre le passage de maitre chien !  Dans le pot à droite j'ai semé il y a quelques jours des Ipomées, première levée :

Fleur du jour avec le Polemonium reptans Lambrook Mauve dans la lumière déjà haute (il était 11h35)
Polemonium reptans Lambrook Mauve


Fleur de demain, mes petits œillets ne vont pas tarder à s'ouvrir ! Pour le moment ils sont en pot, je les ai acheté en jardinerie (début mars) et je n'ai pas confiance en leurs étiquettes,  j'attends donc de voir leur coloris pour choisir leur emplacement définitif.
Celui là devrait être blanc et rouge.

 

Fleur du jour et de demain, les premières Aquilegias s'ouvrent. Les violettes en premier suivront les pourpres les blanches les bleues...

Aquilegia

 

Fleurs du jour et fruits de demain ! Fraise, Groseille (à maquereau), Framboise... tout le bonheur d'une gourmande.


Et je termine cet article avec la bannière que je viens de mettre :

 Polemoine, rose et ancolie

 

Bon weekend à tous !

mercredi 21 avril 2021

Le temps des Lilas

 Hello,

En ce moment tous les  jardins arborent un Lilas tout en fleur ! j'adore cette période, tout comme j'adore le parfum de cette fleur. Même si j'ai un tout petit jardin il était hors de question que je me passe de cet arbuste.  Si le Syringa vulgaris est un peu grand pour les petites surface le genre Syringa possède de nombreuses espèces qui s'adaptent parfaitement à cette situation (ou bien à inclure dans un massif) C'est le cas du Syringa microphylla Superba.

Syringa microphylla Superba

C'est donc un arbuste de taille moyenne, "petit" pour un Lilas : 1m50 en tout sens, certains site le note à 2m en hauteur.  Comme tous les membres de son genre il est très tolérant sur le type de terre, bien rustique, il supporte la sécheresse. Il aime les expositions au soleil et tolère la mi ombre.  Il apprécie un petit  paillis à son pied. Bref un arbuste très accommodant.  Parlons des particularités de microphylla Superba, outre sa taille, sa fleur est d'un rose très doux, plus soutenu quand elle est en bouton, formant de jolis panicules serrés.

Son parfum est parfait, juste parfait ! Cette année je ne sais pas si c'est le temps très sec mais il est particulièrement fort. Alors comme tous les ans j'ai cueilli les tiges qui sont à l'arrière pour en faire un bouquet :
Dernière particularité c'est qu'il est remontant ! Si l'on prend le temps de couper les fleurs fanées de la première floraison, en juillet l'arbuste en offre une nouvelle.  Pas aussi fourni que la première mais tout aussi parfumé ! C'est un plaisir qui ne se refuse pas.
Deuxième floraison de juillet.

J'ai acheté mon Lilas en mai 2013, une toute petite plantoune :

Et il a bien grandi...
2014, 2016, 2018 et 2020
Cette année il dépasse 1m80, pour, à vue de nez, 1m20 de large.
Syringa microphylla Superba 20 avril 2021

Sa floraison croise le jeune feuillage du Corylus avellana red majestic, plus ou moins selon les années, cette année c'est moins 😁
avril 2019
Une vue que j'adore c'est entre le tronc du Figuier et les piliers de la pergola :
Avec les Iris en premier plan, et le beau feuillage du rosier Sally Holmes. 

On termine cette article, avec un avant après comme je les aime, voici donc le massif de la Haie


Ça a changé n'est ce pas ?  Sept ans entre les deux photos. 

 

Je vous souhaite une bonne semaine ! Moi je vais de ce pas respirer le parfum de mon syringa, car le temps des Lilas ne dure pas longtemps, il faut en profiter !

Prenez soin de vous.