lundi 6 avril 2020

Feuilles de printemps et réponse

Hello,

Aujourd'hui pour faire écho à l'article de Dame Chat Vert  je vous présente mes trois feuillages de rosier préférés à cette période de débourrage, et bien sûr je vous donne la réponse à la devinette du précédent article ! 


Comme je ne peux choisir entre les trois rosiers suivants je vais les classer par ordre alphabétique.

Aquarelle :
Un tout petit feuillage brillant comme si on l'avait vernis, d'un vert profond bordé de rouge. Cette bordure s'amenuise mais reste longtemps présente.  Un vrai petit bijou.



Éclat d'Ambre :
Oui une autre création de Jean Lin Lebrun (Mela Rosa) mais que voulez vous je n'y peux rien s'il propose des merveilles !  Encore un feuillage brillant, mais cette fois d'un vert moyen et surtout qui débourre d'une teinte rouge orangé que je trouve sublime !  


Mrs Oakley Fisher :
Beaucoup de rosiers débourrent avec des teintes bordeaux, mais  ce rosier est le champion dans ce domaine. Surtout que son bois est lui même bordeaux sombre... Il me fait penser à un petit Acer Japonicum, et au printemps alors que tous les verts explosent, je trouve qu'il tire particulièrement bien son épingle du jeu.


La réponse :
Vous avez été nombreux à remarqué le petit pompon blanc au centre de la photo...


Il s'agit d'une fleur du rosier Marie Pavié. Planté à côté du Malus Crittenden je ne pensais pas qu'un jour leurs floraisons se croiseraient ! Mais cet hiver sans véritable froid a permis cette romantique rencontre.


Je vous souhaite à tous une excellente semaine ! Prenez soin de vous.


jeudi 2 avril 2020

Fleurs de printemps et devinette

Hello,

Petit tour de jardin à la découverte des fleurs qui s'épanouissent sous le doux soleil d'avril (on va oublier la neige du 30 mars)


Le doux parfum des fleurs de pommier. Après avoir fleurit sur une branche le Malus Crittenden m'a faite attendre 15 jours pour poursuivre sa floraison ! 

Heuphorbia Black Bird, ma découverte du printemps 2020 !

La pelouse est envahie par les jolies pâquerettes.

Les tulipes Charming Lady, toujours plus tardives s'ouvrent enfin.

Les Iris de Hollande se préparent.

Louis XIV comme tous les ans me fait une première rose cramée ... j'ai l'habitude !

Le Polemonium Lambrook Mauve fleurit en avril, et il est ponctuel  : 1er avril 1ere fleur !

Summer Wine offre quelques roses pleines de peps !

Et pour terminer une petite devinette. Sur la photo si après une intruse pour la saison s'est glissée, saurez vous la trouver !?!
N'hésitez pas à cliquer sur la photo pour la voir en grand.

Bonne fin de semaine à tous !

vendredi 27 mars 2020

Le printemps s'installe

Hello,

Le printemps s'est installé au jardin, et la Cagouille œuvre, lentement mais sûrement !  Bon d'accord je n'en fais pas lourd... mais lire au soleil c'est tellement agréable ! 


Il faut dire que ce n'est pas si fréquent de pouvoir lâcher prise... Alors quelques magazines, une tasse de thé ou de chicorée et op op sur le transat (à l'abri du vent) 
En arrière plan de la photo il y a le petit massif de l'entrée, l'Osteospermum acheté l'année dernière a passé l'hiver, et il est couvert de fleur ! Il accompagne les Jacinthes et l'Hellébore.

curieux mélange...

J'ai quand même jardiné ... moins qu'Olivier qui a taillé toutes les haies les grimpants.... il va finir par aller tailler ce qui dépasse chez le voisin....  Pour ma part j'ai fait des plantations.


D'abord le rosier Hélène Carrère d'Encausse,  là j'ai du revoir mes plants (le confinement a bouleversé mes projets) et je l'ai installé dans le massif de Anglaises.  Il aura pour voisin les rosiers Mrs Oakley Fischer et The Pilgrim.
juin 2019
J'ai hâte de découvrir cet ensemble... avec Hélène !
Photo Mela Rosa



Il est là...

J'ai aussi planté le rosier Darcey Bussel, près de Tinan Christophe,  je suis revenue à ma première idée : le duo de danseur.  (Darcey Bussel et Tinan Christophe sont des danseurs)

Et après une après midi complète de galère pour enlever l'énorme pied de Pennisetum... (Olivier a du finir à la pioche...) j'ai installé le Phormium Dark Delight. (note : à droite après le pied d'Iris et donc derrière le malus sur la photo il y a les deux danseurs)
J'ai commencé à récupérer des pierres pour border ce massif.


Bon vous allez me dire en 10 jours ça ne fait pas beaucoup... oui j'avoue ! Mais je profite du jardin pour une fois. Souvent le jardinier ne sais pas s'arrêter,  et pourtant observer son jardin ce n'est que du bonheur. 

Et puis parfois je me dis : tiens je vais tailler une Acanthe... et quand j'arrive devant...
L'art de la sieste juste un petit peu au soleil par Mushu ! 


Pour terminer cet article et avant de retourner au jardin, je vous partage une jolie surprise : je pensais que la sécheresse avait eu raison d'elle... mais non elle est de retour ! 
Athyrium niponicum Metallicum.

Bonne journée à tous, prenez soin de vous !

samedi 21 mars 2020

Rétrospective 2019 : juillet et août

Hello

Et oui deux mois pour le prix d'un ! Mais il faut dire que j'ai fait très très peu de photo en août, pas assez pour faire une rétro digne de ce nom, j'ai donc décidé de mettre juillet et août ensemble.  Op op on prend sa crème solaire, son éventail et on replonge au cœur de l'été 2019.


1 Photos préférées :
Je commence avec une photo similaire à la rétro de juin (ici) une petite sauterelle sur la rose Aquarelle.

 Un peu de fraîcheur au cœur de l'été

J'aurais pu la mettre dans les association mais elle fait partie de mes photos coup de cœur de juillet. On y retrouve Marguerite (Leucanthemum superbum Shapcott Gossamer)  Leonotis et Linaria purpurea sur fond de Miscanthus Morning Light. Pour un été les cheveux dans le vent !

Un des rares photos colorées du mois d'août ! 

2 Mosaïque :
Juillet honneur aux hémérocalles. Je les ai classées par taille de fleur, de la plus petite à la plus grande.
ligne 1 gauche à droite : H. Siloam Tee Tiny, H. Janice Brown, H. Raspberry Pixie, H. Roswitha, H Lacy Doily.
Ligne 2 gauche à droite : H. Cagouille's Garden, H. Midnight Magic, H. Venetian Splendor, H. Lydie et H. Cherry Picotee. 

Août il faut chercher les floraisons, et ce sont les fleurs blanches qui tirent leur épingle du jeu : Clématis vitalba, Anemone, Geranium Sane, Incarvillea, Pelargonium, Menthe sauvage, rosier Popcorn.


3 Associations :
Hemerocallis Raspberry Pixie et le Geranium Catherine Deneuve.

Rosier Marie Pavie et Melica ciliata.

Pas grand chose en août si ce n'est ce feu d'artifice : Linaria purpurea Mirabilis jalapa et Miscanthus Morning Light.

4 Découverte :
La belle Incervillea sinensis !


5 Bouquet :
Oulà... ben je passe pour l'été !


6 Jardinage :
Voilà on a fait comme Léo...


Pour finir une photo du grand jardin le 02 août 2019 à 20h17


Il est temps de repartir en 2020, car en ce 21 mars il fait beau et chaud ! Alors au jardin !
Bon weekend à tous, et prenez bien soin de vous.


mardi 17 mars 2020

Balade à la Havane

Hello,

Non je ne suis pas partie en vacances à Cuba... en tout pas mon corps ! Dans mon précédent article Dominique me disait en commentaire qu'elle aurait bien vu mon association "chaude" avec une pointe de bleu. Cela m'a ramenée à une page de tendance du dernier catalogue de Promesse de Fleurs nommée La Havane. Cet ensemble de couleur présenté m'avait beaucoup plu, et je ne suis pas la seule. Du coup je me suis dit et si je réinterprétais à ma façon cette idée. 

Pour garder en mémoire ce que l'on cherche quelques photos des quartiers colorés de la Havane

En fait sur Google et en particulier sur les agences de voyage c'est souvent les 3-4 mêmes immeubles que l'on retrouve. Mais en cherchant plus on se rend compte que beaucoup de quartiers cubains reprennent ce code couleur, souvent en plus délavé.

J'ai fait trois associations, 2 pour sol sec, et une pour sol frais. A chaque fois on y trouve un arbuste de moins de 2m, un rosier, des vivaces hautes et une bordures de premier plan. 

Pour le rosier, j'ai suivi la proposition de Promesse de Fleurs : Mokarosa (Photos et indications :  Help Me Find)   J'avoue qu'il me tente bien ce rosier... sa teinte chaude mais délavée m'a paru tout à fait dans le thème.  Mais on aurait très bien pu imaginer le rosier Aprikola par exemple, ou bien Tinan Christophe.


Sol sec proposition 1 :


L'arbuste est un Eucalyptus de petite taille, variété Baby blue (photo) ou France Bleue (au feuillage moins rond)
Le rosier Mokarosa
Linum Perenne, parce que j'aime avoir des petites fleurs de couleur contrastée avec mes rosiers.
Achillea Millefolium Salmon beauty, j'aime sa forme sa couleur... On peut aussi la remplacer par une Linnaria Peachy, à considérer comme une annuelle surtout que cette variété ne se ressème pas.
Dahlia nain Cactus Etna, il y en a bien d'autres qui pourraient aller, mais comme c'est mon coup de coeur c'est donc sur lui que je reste.
Sedum Sieboldii, un très joli sedum graphique au feuillage changeant. 
Eschscholzia californica Thaie Silk Apricot Chiffon, une annuelle à semer qui fleurit longuement et dont le feuillage type carotte a une jolie teinte glauque.
Festuca Glauca Intense Blue, parce qu'impossible de faire un massif sans graminée !


Sol sec proposition 2  :  


J'ai fait ce second jet parce que parmi les graminées de taille moyenne (1m20/1m50) il y en a une qui irait très bien : Panicum virgatum Prairie Sky. Je l'adore (au jardin depuis 2012) ! Donc pour un espace un peu plus restreint qui ne pourrait pas accueillir un arbuste. Je pense à mon jardin ?..... eu oui j'avoue ! 
Rosier Mokarosa
Linum Perenne 
Dahlia nain cactus Etna
Fetuca Glauca Intense Blue
Eschscholzia californica Thaie Silk Apricot Chiffon
Euphorbia pythiusa, qui forme un beau coussin alangui de feuillage glauque. On pourrait aussi opter pour une autre Euphorbe basse : E. Myrsinites.

Dans ces deux propositions le "bleu" vient surtout des feuillages, ce sont des massifs d'été. Des chrysanthèmes (Jardin des Herbstbrokat ou Mary Stocker) et des Asters (bleu très très pâle) pourrairnt allonger l'intérêt du massif tard dans l'automne.


Sol frais :


On change de registre ! Cette fois l'association est composée de plantes demandant un sol plus frais, pour une exposition soleil ou mi ombre légère. Elle n'est pas du tout adaptée à mon jardin évidemment, mais j'ai eu envie de la créer aussi. 
L'arbuste est un Sorbaria sorbifolia Pink Hopi... ha celui là j'aimerais l'avoir ! 
Rosier Mokarosa
Linum perenne : oui je sais je l'ai mentionné dans la partie terrain sec, mais cette fleurette fait partie des plantes qui s'adaptent à tout. 
Echinacea purpurea Sundown, j'aime la forme marguerite, mais les Echinaceas n'ont jamais rien donné chez moi... 
Hakonechloa macra All Gold, tant pour sa couleur que pour son port nonchalant.
Salvia uniglosa, et oui il y a aussi des sauges qui aiment les terres fraiches c'est le cas de cette sauge des marais à la floraison assez tardive.
Heucherella Buttered Rum... comme les Echinaceas, et pourtant je les adore !  
Amsonia tabernaemontana Storm Cloud, pour ses adorables fleurettes bleues. 

Vous l'aurez remarqué le bleu vient cette fois des fleurs non plus du feuillage. 


Voilà que pensez vous des ces trois idées ?

Bonne semaine à tous et prenez soin de vous, moi je retourne à mes cogitations !



lundi 16 mars 2020

Un weekend entre action et cogitation !

Hello,

Enfin le printemps nous ouvre les portes du jardinage !  Même s'il doit encore pleuvoir cette nuit, la période des grands travaux avant la belle saison est lancée.  Et on ne chaume pas au Cagouille's Garden ! 

Mon premier travail du weekend a été de récolter des pommes... là vous vérifiez la date de l'article ! Non non on est bien le 15 avril 2020 ... mais les petites pommes du Malus Crittenden, si elles sont ravissantes, ne semblent cependant pas au goût des oiseaux, et en plus elles tiennent parfaitement sur l'arbre. Résultat alors que les premières fleurs s'ouvrent il est toujours couvert de fruits. Alors op op sécateur en main j'ai fait changer le Malus de saison !
Cela m'a pris un temps fou !  D'ailleurs je n'en avais jamais jamais autant ramassé... 2019 aura été une année exceptionnelle pour le Malus.

Olivier a passé la tondeuse... il était temps que la pluie cesse car l'herbe était très haute. (on l'aperçoit bien sur la première mosaïque)   et j'ai continué et presque terminé la taille des rosiers et arbustes, j'ai même attaqué le nettoyage des massif.

Bref ce soir, les caisses et la brouette sont bien remplies, et le jardin commence à prendre un vrai air de printemps.
Le grand jardin à 18h30, mardi je m'attaque aux bordures ! 


Mais bon si le corps est en action le cerveau n'est pas en reste, j'ai deux nouvelles associations qui ont jailli de mes méninges :)

Tout d'abord j'ai envie depuis l'année dernière d'insérer des Glaieuls dans mes massifs. J'ai acheté un Gladiolus papillio Ruby en juin 2019, il a dû rester dans son pot, trop sec pour planter ; j'ai pu découvrir une petite pousse ce matin. Donc il rejoindra son massif dans la semaine. Mais je veux tester un vrai glaieul, (les papillio sont plus légers moins rigides)  comme dans le potager de mon grand père... vous savez ceux que l'on ne peut plus voir en peinture !  Hors de question de les installer en rang d'oignon ... j'ai donc pensé à une petite association : 

Au pied de l'Hibiscus je vais donc ajouter à ma Gaura 3 pieds de Glaieuls Purple Flora et un Calamagrostis Overdam (il attend en pot pour les mêmes raisons que citées plus haut) 
C'est en fond de massif, et je pense que la légèreté de la Gaura associée à la souplesse de la graminée devrait bien intégrer le glaieul ! 

Résultat cet été.


Autre cogitation pour l'été, mais dans une teinte bien plus chaude ! Cette fois c'est pour compléter un duo existant :  Rosier Grootendorst Suprême et Hemerocallis Bangkock Belle.  J'ai opté cette fois pour un Dahlia (nain) cactus... une autre première (jamais tenté cette forme) , avec la variété Etna !   Et puis pour ne pas changer une graminée : Anemanthele Lessoniana
Alors je précise la rose est toute petite ( pièce de 2 euros) et le Dahlia est noté comme ayant des fleurs de 15cm, tout en étant bas 50cm. J'ai envie de ce contraste.

Cela devrait être chaud et gaie ! 

Je vais commander les deux bulbes sur le site de Ernest Turc  J'ai hâte de découvrir le résultat. 


Je termine cet article avec une jolie surprise : mon Dicentra spectabilis Goldheart qui avait souffert de la sècheresse a sortie des petites pousses !


Je vous souhaite à tous une bonne semaine !

dimanche 8 mars 2020

Un jardin en fleur feuille et poil !

Hello,

Petit tour de jardin en début mars entre pluie et soleil...

Les fleurs :

Les premières tulipes s'ouvrent :

Les petits Muscaris commencent à montrer leur couleur :

Les hellébores sont à leur max !


Les fleurs de noisetiers s'épanouissent enfin (il me semble que c'est un peu plus tard que d'habitude)

Le Malus Crittenden mélange fruits et fleurs !


Je le surveille tous les jours : mon petit Viburnum va fleurir !

J'ai hâte de mettre mon nez dedans !


Les feuilles :

Ça débourre partout ! une période que j'aime beaucoup tant les changements sont quotidiens. Et d'ailleurs il y a des feuillages qui n'ont rien à envier aux fleurs, comme celui de la Spirea japonica Magic Carpet :

J'adore les petites feuilles de Chasmantium, qui font comme des petites lances :



Et j'ai cru le perdre cet été mais ma petite Euchera crispy curly a repris du poil de la bête et me fait plein de jolies nouvelles feuilles : 



Les poils :

Les quatre pattes profitent du moindre rayon de soleil : Mushu prend très au sérieux son rôle de vérificateur de transat...
Il a l'air opérationnel !

Pepo a trouvé que la fiente de Paon c'était vraiment fun et s'est roulé dedans... à la douche ! Il sèche... sous surveillance !

Et puis il y a ceux qui se défoulent joyeusement comme Ginger et Léo
Je précise : c'est du jeu, ils s'adorent.


J'attends désormais une accalmie de la pluie pour pouvoir continuer la mise au propre du jardin pour la belle saison.  Il y a quelques jours j'étais bien en avance, et maintenant... et bien je reprends mon habit de Lapin Blanc ! 

Je vous souhaite à tous une bonne semaine !

mercredi 4 mars 2020

Rétrospective 2019 : juin

Hello

Un vrai lapin blanc, alors que Sylvaine en est déjà à août et Marie Claude à juillet je n'ai pas encore publié la rétro de juin ! Op op  on se motive et on replonge dans le délicieux mois de juin 2019.

1 Photos préférées
Un coup de cœur pour cette photo !  Cette sauterelle au vert acide, le jaune d'or des étamines et le pourpre magnifique des pétales de Rhapsody in Blue....

Un de mes endroits préférés du jardin.

La saison des Hémérocalles commence...

Quand un escargot choisi une fleur assortie à sa coquille...


2 Mosaïque
N'hésitez pas à cliquer pour voir le montage en grand.
Achillea millefolium Pomegranate, Sisyrinchium striatum, Rosa Eclat d'Ambre, Adiantum (capillus veneris je crois) Geranium pratensis, Veronica spicata, Linaria purpurea.
Envie d'un arc en ciel pour contre balancer le gris du temps aujourd'hui !


3 Associations
un trio de mini association devant mon entrée :
Rosa Popcorn et Silene Galica , Rosa Lily rose et géranium Sane, Geranium Sane et Cedrus libani Home Parc. Pour donner une idée de proportion : les roses ne dépassent pas la taille d'une pièce de 2cm, 

Une association classique qui marche toujours : les grosses fleurs bien rondes et rose de Salet et les longues fines hampes bleues de la Veronica. 

Un duo surtout dû à l'angle de la photo, car Rozanne en juin n'est pas assez grand pour se mêler aux fleurs de l'hemerocalle la Mer. 


4 Découverte
Il y en a eu d'autres en ce joli moi de juin mais je ne retiendrai que la première fleur de mon Hemerocalle Cagouille's Garden ! (Hemerocalles de la Pointe)


5 Bouquet 
Je vous offre une brassée parfumée avec le Trachelospermum jasminoide !  Sans oublier une ou deux roses du beau grimpant Purple Skyliner.

6 Jardinage et travaux
Les adventices poussent vites à cette saison, un bon nettoyage dans le fond du jardin surtout a été nécessaire. 

Voilà juin 2019 se termine, je vous souhaite une bonne semaine et je vous laisse avec une dernière photo : Mushu qui sait où trouver des bons coins pour faire la sieste.