mardi 31 janvier 2023

Rétrospective 2022 : Août

 Hello

Nous voici au cœur de l'été ! ça tombe bien avec  le froid de l'hiver un peu de chaleur ne fera pas de mal. 


1 La photo du mois.

Un petit coin à l'ombre il ne faut que ça pour passer le mois d'août. Vous noterez la délicieuse  couleur foin de ma pelouse ! 


2 La mosaïque du mois

Vraiment peu de fleur, juste quelques unes par ci par là. 


3 La bestiole du mois

Petit bourdon fait le tour de l'anémone ! J'adore les observer dans leur labeur.

 

4 La story du mois

La photo se passe de commentaire, il fait chaud, très chaud. Canicule d'août ! Savez vous ce qui détermine que l'on est en canicule ? sur les trois chiffres que l'on voit si dessus beaucoup vont dire le Max : 40.4°c. Mais ce n'est pas suffisant. En effet une canicule se définit  par trois éléments, forte chaleur le jour, ça parait logique, durée supérieure à 3 jours, ET des températures nocturnes ne descendant pas en dessous de 20°c. Il serait peut être bon de rappeler ça à nos amis journalistes qui utilisent le mot à tord et travers ! Donc même s'il fait 40°c mais que la nuit on retombe à 16° (par exemple) on n'est pas en canicule.  Il fait juste "vachement" chaud !

 

5 La découverte bizarrerie ou création du mois.


Ce sera une découverte,  ça faisait plusieurs fois que je trouvais des coquilles d'escargots vides... et parfois j'entendais des "poc poc". Et un matin j'ai compris... J'ai pu observer une grive en plein travail : elle attrape un escargot et le frappe sur les pierres du chemin pour casser la coquille et se délecter du propriétaire !  Et après elle nettoie son bec en le frottant sur la pierre !  


6 une dernière pour la route

Balade nocturne à Talmont sur Gironde. J'adore cette photo ! 


Voilà je referme la chapitre du mois d'août. Le mercredi 15 févier je publierai la rétrospective du mois de septembre 2022. Je sais que j'ai fait assez peu de photo elle sera donc peut être groupé avec le mois d'octobre.

En attendant prenez soin de vous !

samedi 28 janvier 2023

Le jardin ligérien de Patricia

 Hello,

Je vous en ai parlé dans mon précédent article (ici), voici quelques images du jardin ligérien de Patricia. Alors peu de photos faites (et encore moins réussies) car il faisait très froid, mais promis aux beaux jours j'y retourne pour un article complet ! 

Si vous ne le connaissez pas voici son blog : Le jardin de Patou  et vous trouverez ICI ce qui concerne son deuxième jardin, et plus précisément l'histoire de ce dernier : ICI

Commençons par l'avancée de Patricia, pour rappel Gilles et elle ont acquis cet endroit à l'été 2021, nous sommes en janvier 2023, c'est donc en fait le travail de l'année 2022.


Pas évident de s'en rendre compte mais croyez moi elle a déjà fait un sacré travail !   Je pense que la belle saison 2023 va nous offrir des photos extra sur son blog !

 

Ce n'est pas évident d'arriver dans un endroit avec un jardin déjà existant.  Il faut commencer par se l'approprier, il faut l’apprivoiser. Faire connaissance de ce qui est présent.  Apprendre à l'entretenir, je pense par exemple à la taille en têtard  du tilleul... décider si on garde ou pas telle essence... 

Mais aussi découvrir ses merveilles comme un tapis de cyclamen, ou encore la floraison d'un cognassier du japon (qui ne saurait tarder)... 

Et puis il faut partir à l'aventure ! Importer son âme dans ce nouvel endroit. Imprimer sa volonté de jardinier.

Et là on pense, on creuse on cogite on plante on taille on dessine on recreuse.... bref on créé ! 

Quelle passionnante aventure ! Aventure qui demande de la patience mais la nature est fabuleuse et si on se trompe on peut toujours recommencer !

N'hésitez pas à suivre Patou dans celle ci via son blog. 

A ma prochaine visite si le temps me le permet j'essaierai de faire quelques dessins et aquarelles de ce que donnera ce lieu dans quelques années.  Avec le peu de photoset de notes prises je ne pense pas avoir assez de matière pour cela pour le moment. 

Le plus étonnant dans l'histoire c'est que même si c'était moi l'invitée je suis repartie avec un cadeau ! Ben oui elle est comme ça notre amie Patou. 

Il y a d'abord 4 petites plantounes issues de son jardin : Helidhrysum orientale, Lys des Cafres (l"Hesperanta coccinea ou plus connu sous l'infâme nom de Schizostylis coccinea) Gaura, Erigeron karvisnkianus. Et puis elle m'a offert un adorable petit rosier de chez Kordes : Urban Streetlight Phoenix.  Sa place est toute trouvée il ira en pot dans le petit jardin, à moins que je n'ai une autre idée qui passe par là... (oui j'en ai une ... on verra ça plus tard) 

J'ai hâte de découvrir la façon dont son jardin va évoluer. En attendant petite devinette que font deux jardiblogueuses quand elles se rencontrent....

Elles prennent des photos du jardin bien sûr ! 

Bon dimanche à tous ! 

Prochain article le mardi 31 avec la rétrospective d'août 2022.

mardi 24 janvier 2023

Vénus !

 Hello,

Ça y est Cagouille's Garden a accueilli son nouvel ange gardien, je vous présente Vénus !  C'est une galga (lévrier espagnol) de 3 ans 1/2 je vous en ai déjà parlé ici.

Cette sublime photo a été prise par Patricia, et c'est d'ailleurs chez elle que nous étions.  Car la récupérer cette belle miss n'a pas été chose facile.

En effet elle était en famille d'accueil en région parisienne. Alors Irène de l'association Lévrier et Cie a proposé qu'on fasse moitié chemin chacune, et de se retrouver au niveau de Tours pour faire "l'échange"

C'est là que Patricia m'a dit mais attend mon jardin ligérien n'est pas loin ! Viens passer le week-end avec nous ce sera plus simple. 

Ainsi donc samedi j'ai pris ma petite voiture pour cette belle région.  C'était du double bonheur ! Il est toujours si agréable de revoir ses amis, et en plus j'ai enfin rencontré Vénus. 

Cette grande fille absolument sublime est d'une grande douceur, et d'une grande tendresse. elle est très peureuse mais elle fait confiance à l'humain en tout cas à certain ! 


Regardez moi ce profil de déesse ! J'avais pensé lui donner un autre nom que Vénus, mais déjà elle le connait et le comprend très bien donc ça clos le problème, et puis je trouve qu'il lui va très bien ! 

Le dimanche matin avec Patricia on a fait une grand promenade. Elle marche parfaitement en laisse, elle est obéissante.
Pour le retour la belle a montré tout son caractère sage, elle n'a rien dit pendant 3h. 
 

Elle a découvert le jardin la maison.... les chats ! Pour ces derniers on est encore dans la phase tout le monde s'observe se jauge... 
 Changement de couleur de canapé ! ça lui va bien aussi !

Elle a trouvé sa place sur le fauteuil à côté de moi quand je suis à mon bureau.
Op op ça loge !

On apprend doucement à se connaître et à se comprendre.  elle est d'une grande gentillesse, elle aime les câlins et qu'on lui parle. 
 
C'est une nouvelle aventure qui commence pour nous deux. 

Prenez soin de vous ! Prochain article je vous parlerai du jardin de Patricia juste un tout petit peu parce que vu le froid je n'ai pas fait beaucoup de photo ! 

Prenez soin de vous.

samedi 21 janvier 2023

Projet nouveau point d'eau !

 Hello,

Alors que vous êtes entrain de lire cet article je suis entrain de faire connaissance pour de vrai avec ma ma toutoune. Oui oui là en ce moment on se rencontre ! Donc avant de vous la présenter on va terminer notre papotage sur un point d'eau au jardin. Dans mon précédent article je vous ai présenté 6 plantes aquatiques.  Aujourd'hui je vais vous expliquer mon projet pour le jardin et aussi mon choix de plantes. J'ajouterai quelques conseils glanés de ci de là au fil du temps.

Donc on commence par le projet. J'ai une vasque en plastique récupérée en déchetterie et une envie de point d'eau supplémentaire. Jusqu'à présent je n'avais pas encore trouvé l'emplacement.... mais ça y est je sais ! 


 La couleur "terre cuite" du pot n'est pas à mon goût mais elle a l'avantage d'être bien visible pour vous !  (et puis ça ce modifie) La vasque fait 60cm de diamètre en haut, 30cm de diamètre en bas et 30 cm de profondeur.  Cet endroit fait parti du petit jardin et est visible depuis ma porte et ma fenêtre de salle de séjour.  A la belle saison cela donne ceci :


Dans ce pot je vais donc y mettre trois plantes. Et ce sera le premier conseil que je peux vous donner, peut être le plus important.... le minimum vital pour un point d'eau c'est

_ Une plante oxygénante, elle est entièrement immergée et comme son nom l'indique elle va apporter de l'oxygène nécessaire aux bactéries.

_Une plante flottante (ou en surface) dont le feuillage apportera de l'ombre pour éviter le réchauffement trop rapide de l'eau et aussi un refuge pour les poissons.

_Une plante émergente. Elle n'a pas qu'un rôle décoratif loin de là, sont système racinaire, en plus de maintenir les berges quand celles si sont naturelles, a une rôle d'épuration.  

Et ce triumvirat est nécessaire, obligatoire même, quelque soit la taille du point d'eau.

Pour la plante oxygénante j'ai décidé d'opter pour Eleocharis acicularis.  Cette jolie pelouse aquatique peut être aussi utiliser dans les aquarium d'eau froide.

Même si on ne voit pas forcément l'intérêt esthétique de ce genre de plante elles sont primordiales pour le bon développement et l'équilibre de tout point d'eau grand ou petit.  Comme elle sera présente quelque soit le choix que je fais je ne la mentionne pas par après. 

 

Bon c'est bien beau tout ça mais j'y met quoi dans cette vasque ?! Ma première idée avait été une association bleu mauve avec la Pontederia et l'Eichhornia azurea. 


Pour un résultat frais et avec une très longue floraison estivale. 


Mais j'ai eu envi d'autre chose niveau couleur. J'ai pensé donc au duo Thypha minima Nymphaea pygmaea Helvola. 

Un ensemble doux et reposant. Plutôt naturel. J'aime beaucoup cette idée. C'est même celle qui a ma préférence. Mais elle a aussi le coût le plus élevé avec plus de 30 euros. 


Dernière possibilité : Thypha minima et Pistia stratiotes  

Une ensemble aussi très naturel qui ne mise pas sur la floraison.  Facile à mettre en place et beaucoup moins cher que la précédente (une dizaine d'euro)

Ce sera donc mes finances qui auront la voix décisive au moment de l'achat !  Mais dans tous les cas je pense que le résultat va me plaire et bien s'intégrer dans mon jardin et ça c'est le plus important.

Dernière question et pas des moindres : Quid des moustiques. En effet ces insectes se reproduisent dans les eaux stagnantes.  Pour éviter que votre point d'eau deviennent un point de reproduction  deux solutions : Traiter l'eau. Charlotte a essayé le produit PaiZible qui est à base de bacillus. Il ne comporte donc aucun risque pour les animaux et oiseaux. Elle en est ravie, elle en a récemment parlé dans cette article

Autre solution les poissons. Ils vont manger les œufs et larves et éviteront la prolifération de moustiques.  Est ce possible dans un pot me direz vous ? Oui bien sûr. Un ou deux poissons rouges y seront très heureux. Attention cependant d'avoir une solution hors gel pour l'hiver.  Pour la raison inverse en cas de très fortes chaleurs il peut être nécessaire de mettre un parasol pour éviter que l'eau chauffe trop. 

C'est cette solution que je vais choisir, tout simplement parce que j'ai un bassin et  des poissons à dispositions. Tous les ans il y a des naissances j'en pêcherai donc un ou deux.  

Les poissons du bassin 16/01/2023
Ce que c'est difficile de faire des jolies photos des poissons....
 

N'intégrez pas vos poissons dès la création du point d'eau car il faut un peu de temps pour que l'équilibre de l'eau se fasse.  En plus vous seriez obligé de les nourrir ce qui serait contre productif. Et surtout ne mettez pas trop de poisson, un ou deux c'est suffisant pour un petit contenant.

Voilà je clôture cet article aquatique ! Quand je passerai à la pratique je vous ferai un article. En attendant comme toujours : Prenez soin de vous !

mercredi 18 janvier 2023

Une Jacinthe d'eau tu ne planteras point !

 Hello,

Dans mon avant dernier article je vous ai parlé de mon projet de point d'eau. J'avais envisagé de planter une Jacinthe d'eau : Eichhornia crassipes.  En commentaire Lo (merci encore) m'a prévenue que ces dernières n'étaient plus en vente car invasives.  Et en effet pour être précise sur le sujet cette espèce est interdite à la commercialisation par un règlement européen (n°1143/2014) depuis juillet 2016.  

Donc me voici partie à la chasse à la plantoune d'eau ! On ressort les livres, on se plonge sur le net (et pas dans le bassin c'est encore trop frais !)

La recherche est la suivante : une plante aquatique pouvant vivre en bac ! Autant vous dire qu'il y a du choix. Mais je vais me contenter de vous parlez que d'une sélection de 6.

Pour information toutes ses plantes sont trouvables sur le site de Santonine.

On commence par celle qui est la plus proche de la Jacinthe d'eau, j'ai nommé Eichhornia azurea, et oui même genre mais autre espèce. 

Même si elle est un peu plus rustique  que sa cousine (-7° mais pas sur une longue période) elle a besoin de températures plus clémentes que celle de l'hexagone pour avoir le même comportement envahissant que E. crassipes. C'est pourquoi elle n'est pas interdite en Europe.

Elle fleurit de juin aux premiers froids. Et nécessite d'être à une profondeur de 0 à 20cm. A noter que les feuilles immergées sont différentes de celles à la surface.

 

Précision : Je vais parler de profondeur de plantation tout au long de cette article il faut comprendre la distance entre le haut du pot et la surface.

 

Dans un pot ou un tout petit bassin il y a une plante qui donne tout de suite un côté enchanteur c'est le nénuphar. Il en existe des variétés naines qui demande une profondeur de 15-30cm. C'est le cas par exemple de l'adorable Nymphaea pygmaea Helvola.

Une vrai petite merveille aux fleurs jaunes pâles ne dépassant pas 5cm de diamètre qui se succèdent tout l'été.  (Feuillage caduc)
A savoir que les nénuphars sont des coureurs ! même les nains ! Ils s'étendent  au fur et à mesure des années. Tous les possesseurs de bassin ont pu le voir c'est tentaculaire !  Dans un pot ou un petit bassin il faudra les diviser tous les deux ans. 
Pour bien fleurir le nénuphar a besoin de  quelques heures de soleil 5 au minimum. 
Je vous avoue que c'est mon chouchou. 


La laitue d'eau, Pistia stratiotes, ça aussi c'est une peste qui s'étend à grande vitesse. Mais comme elle n'est absolument pas rustique l'hiver ne lui laisse aucune chance. Dans un bassin au cours de l'année il ne faut pas hésiter à en enlever fréquemment pour qu'elle ne concurrence pas ses voisines. 

Elle n'en reste pas moins une très très jolie plante flottante aux propriétés épuratives. Je lui trouve beaucoup de charme. Dans un pot elle est facilement contrôlable.  Pour la garder d'une année à l'autre il suffit d'en mettre ou ou deux rosettes hors gels. 


On poursuit avec la Caltha Palustris "Alba" Connue sous le nom de populage ou souci des marais. L'espèce de base a une floraison jaune d'or mais j'avoue lui préférer la forme blanche.

Elle forme des jolies touffes de feuillage rond. Elle fleurit au printemps, elle est bien rustique et son feuillage est caduc.  Elle doit être plantée à une profondeur de 0 à 5cm. 

Elle a un charme naturel, un effet "marre" ou petit ruisseau inimitable. Il existe outre l'espèce type jaune, une variété jaune très double  L'espèce polypetala a des fleurs plus grosses et une envergure un peu plus grande. 


J'ai aussi sélectionné deux plantes plus hautes, à commencer par la Pontederia cordata.

Photos du jardin.

Ça c'est une plante parfaite : Elle est simple d'entretien, fleurit longtemps (tout l'été) s'étend lentement (facile à diviser) bien rustique (caduque), acceptant le plein soleil ou la mi ombre. Les libellules l'adorent pour leur nymphose et les butineurs s'en régalent ! Que dire de plus... Elle fait une 60 aine de centimètre et doit être plantée à une profondeur de 0 à 20cm.  Elle existe aussi en bleu plus pâle en rose et en blanc, ainsi qu'une espèce aux feuilles plus élancées (P. lanceolata)

Si vous vous lancez dans la création d'un bassin n'hésitez pas elle ne vous apportera que du bonheur. 


Pour finir j'ai choisi une petite massette : Typha minima par rapport à ses cousines elle est bien plus petite : 60-80cm et peu être installée en pot. (Typha Laxmanii aussi)

Sa floraison est plus hâtive que ses consœurs et démarre au début de l'été.  Elle est caduque et forme des touffes élancées qui apportent du graphisme. Elle est bien rustique et accepte le soleil et la mi ombre. Elle doit être plantée à une profondeur de 0 à 5cm.


Ils existent bien d'autres possibilités pour végétaliser un petit point d'eau ou un bassin, il s'agit là que d'une sélection que j'ai fait en toute subjectivité !  Et je crois que le meilleur conseil que je puisse donner si vous vous lancez dans l'aventure c'est d'acheter un ou des livres. 

Pour ma part je ne vais pas opter pour ces 6 plantes, mon pot faisant 60cm de diamètres en haut, 30cm de diamètre en bas et 30cm de haut  (grosso modo, il pleut j'ai pris les mesures très vite)  je vais en mettre deux. Une grande et une à la surface. Mais je vous reparle de mon choix (enfin mes choix parce que  pour le moment je ne suis pas fixée) samedi, je vous montrerai aussi où va aller ce petit bassin. 


En attendant ce week-end je récupère ma jolie Vénus et donc l'article qui suivra lui sera dédié. 

Prenez soin de vous.

dimanche 15 janvier 2023

Rétrospective 2022 : Juillet

 Hello,

On plonge directement dans le mois de juillet.  En pleine chaleur 39°c au maximum ! 

 

1 la photo du mois


Alcathea Parkrondell.  La chaleur et la sécheresse lui il s'en moque, au contraire même.  Une vrai merveille cette année. 


2 La mosaïque

Quelques roses, des phlox, une anémone, les figues qui se préparent, et ma jolie composition de Calibrachoa. 

 
3 La bestiole du mois
La floraison de la menthe attire toujours les butineurs. Sur ce pied j'ai compté 6 petits papillons en même temps. Il s'agit de l'Amaryllis (Pyronia tithonus)

4 La story du mois

C'est un petit Hibiscus (un cadeau d'une amie, issus de semis) qui végétait à l'étroit dans un pot. A la sortie de l'hiver je l'ai installé dans un grand contenant. Il a pris un coup de froid sur ses jeunes pousses début avril mais il est vaillamment reparti. Il m'offre sa première vrai floraison et partage la vedette avec des verveines que j'ai mis à son pied. Un vrai coup de cœur de l'été ! Vous noterez au passage l'état de la pelouse... Au moins on n'a pas besoin de tondre !

5 La bizarrerie découverte ou création du mois

C'est à la fois une bizarrerie et une découverte. Il s'agit là d'une Centaurea (dealbata il me semble) au jardin depuis quelques années. En général je coupe les fleurs dès qu'elles fanent Mais cette année j'ai du zappé à un moment, et je me suis rendu compte que j'adorais la version défleurie !  en plus elle tient très longtemps dans cet état ! Comme quoi parfois un oubli au jardin fait découvrir bien des merveilles ! 

6 Une dernière pour la route 

Ce n'est pas tant que cette photo soit belle ou autre... mais je l'aime pour l'ambiance qui s'en dégage. 

Voilà je referme le chapitre du mois de juillet 2022.
Prenez soin de vous.

 

lundi 9 janvier 2023

Cap sur 2023 !

 Hello,

Je vous reformule tous mes souhaits pour 2023 ! 

Alors qu'avons nous de prévu pour cette nouvelle année ! Tout d'abord on commence par la petite énigme de mon avant dernier article : mais qu'est ce donc que ceci :


Comme l'a dit Sylvaine c'est une truffe ! Un truffe de chien, de Lévrier Espagnol pour être précise. Et oui Cagouille's Garden va accueillir un nouveau membre. 

Après le départ de Pepo en novembre,  cela a été très difficile et ça l'est toujours.  En décembre j'ai repris contact avec l'association Lévrier et Cie qui m'avait permis de rencontrer mon cher Pepo. Juste pour discuter et remettre mon profil d'adoptante à jour.

Il faut dire qu'il y a une chose de primordiale pour moi quand j'adopte un chien c'est qu'il soit 100% OK chat.  Cette association comprend très bien ce genre de chose c'est pour ça que je leur fais confiance. Ils savent aussi dire non à une adoption s'ils pensent que ça ne marchera pas.

De fil en aiguille est arrivé ce qui devait arriver... On m'a proposé un chien. Une petite Galga (Lévrier espagnol) prénommée Vénus. Depuis son arrivée d'Espagne mi décembre la demoiselle est en famille d'accueil en région parisienne et elle me rejoindra dernier délais le 05 février.

Voici quelques photos que j'ai récupérées sur le site. Évidement dès qu'elle sera là vous en aurez d'autres ! des centaines !

Vénus ! 

En bas à gauche Vénus dans son refuge, au dessus le jour de son voyage en France et à droite 4 photos dans sa famille d'accueil. Elle est tellement craquante <3

Voilà... je l'attends avec impatience !  


Cette année je fais des changements dans ma maison, un bureau qui descend une chambre qui monte une salle à manger et un salon qui échangent leur place... l'arrivée de la fibre (ça c'est top !)  Bref ça bouge ! Et comme j'adore le faire pour le jardin j'ai créé une petite planche de style pour la déco :

De la couleur, des plantes, des coussins, quelque chose de féminin et gaie. Pas du tout shabby chic ou Gustavien, pas plus que "Less is More" dénudé...  On est plus dans un style boho nature qui me correspond parfaitement. 


Et au jardin ? me direz vous. Et bien pas de grand changement de prévu. Beaucoup de travail comme toujours... j'ai d'ailleurs hâte de commencer. J'ai le sécateur qui me démange !
Pour le moment j'observe les conséquences de la sécheresse et des fortes chaleurs, je prends notes de ce qui marche bien et de toute façon ce qui ne marche pas disparait tout seul !  Dans la liste des envies il y a peu de chose en fait :

Un pied de Physalis, une envie persistante depuis 2 ans que je vais installer pour 2023. 
Des Gaillardes, ce n'est pourtant pas ma tasse de thé mais cet été j'en ai vu en fleur près de la plage : les pieds dans de la terre sableuse !  Un vrai miracle dans ce sol sec et pauvre ! Du coup je vais les inviter au jardin. 
ça se sont les deux choses réellement prévu, pour le reste ce sont des envies qui verront ou pas naissance ;) 
Le petit rosier Orange King qui me fait de l'oeil ! Plutôt pour un pot. Echinops, Gaura et Erigeron parce que ce sont des plantes que j'aime et surtout qui résistent au manque d'eau. 
 

Et puis bien sûr des semis pour combler les trous et les pots.

Ipomée et Thunbergia, pour de la hauteur.

Helychrisum Bracteatum et Limonium sinuatum, les fleurs de papier que j'ai découvert en 2021 et qui résistent vraiment bien à la sècheresse tout en fleurissant longuement.  Bien sûr des Elschscholzia !

Du lin pour sa légèreté et sa facilité, de l'Alysse maritime pour son parfum et des Belles de jour parce que j'adore tout simplement !  


Pour terminer envie de créer un petit point d'eau en pot et accueillir une jacinthe d'eau ou deux ! 

Je vous reparle de ce petit projet rapidement. C'est entrain de se créer sur le papier ! 

 

En route pour 2023 ! 

Prenez soin de vous !

lundi 2 janvier 2023

Rétrospective 2022 : Juin

 Hello,

Je vous souhaite à tous une excellente année.

On commence 2023 en nous replongeant dans le merveilleux mois de juin 2022. Juin reste un mois que j'adore et pas juste parce que c'est celui de mon anniversaire ! 

1 La photo du mois


Hémérocalle le jardin de la levrette. J'aime beaucoup ce jaune électrique et la forme très particulière des pétales. S'est censé être une grande et haute variété mais chez moi elle atteint seulement 80cm. Manque d'eau je pense. elle n'en reste pas moins très belle et je trouve que le métal rouillé lui va très bien !

 

2 La mosaïque du mois


Rien de mieux qu'un arc en ciel pour éclairer le ciel gris de janvier !  Rosier rouge grimpant, Rosier Kimono, Hemerocalis le jardin de la Levrette, le grand jardin en juin, Nigelle de Damas, Lobelia, et Calibrachoa. 

 

3 La bestiole du mois

Jolie petite coccinelle !


4 La story du mois. 

Dans la rétrospective du mois de mai je vous parlais d'une petite apiacée qui c'était invité au jardin. Je continu sur cette thématique avec le Rumex Acetosa, ou autrement nommé Oseille des prés ! Cela fait trois ans maintenant que j'ai un pied dans le jardin. Il est arrivé avec les oiseaux il faut dire que c'est une plante que l'on retrouve partout dans les champs, même si ma région est un peu trop calcaire pour elle.  J'adore quand elle est en graine et que les prairies prennent cette teinte rouge orange.  C'est pour cela que ce pied qui a poussé dans un massif n'a pas été enlevé. Je la trouve très décorative.  Et puis elle ne demande rien ! Quand elle a fini son spectacle c'est l'Alacathea qui est derrière elle qui prend le pas.  Comme elle demande normalement une terre neutre à acide elle ne se montre pas du tout envahissante, du coup j'en profite sans ses inconvénients !  Il faut parfois accepté de laisser entrer la nature dans nos jardins, parce qu'elle apporte de jolis cadeaux. J'aime ces sauvageonnes qui ont conquis mon jardin et mon coeur. 


5 La découverte.... oups les découvertes du mois ! 

Liatris spicata, des bulbes que j'ai acheté au super marché pour un prix dérisoire.  Je suis ravie du résultat. J'en rajouterai. et j'ai bien aimé le duo avec la Knautia macedonica. 

 


Dianthus superbus, un petit pied offert par Patricia Je suis tombée sous le charme de cette fleur légère blanche et verte ! C'est une vrai petite plume ! 


6 Une dernière pour la route 

 

On a commencé avec une hémérocalle alors on finit avec une autre ! Il s'agit de Flight of the Dragon, une spider.  ici elle est en compagnie de l'euphorbia Black Bird et d'une Antemis en fin de floraison. 

Et voilà je referme le chapitre de juin 2022. On retrouvera le mois de juillet le dimanche 15 janvier.

Prenez soin de vous.