vendredi 24 janvier 2020

On dirait le sud...

Hello,

Promis je ne chante pas, mais vraiment c'est un hiver d'une douceur étonnante. Les températures les plus froides à ce jour ont été de 0°c et on peut les compter sur les doigts d'une main !  Du coup c'est reparti pour un tour des fleurs du jardin.

Toutes les photos datent d'aujourd'hui : vendredi 24 janvier 2020


On commence avec les roses...
Jardin d'Aywiers

Marieta Sylva Tarouca

Gruss An Aachen


Mais elles ne sont pas les seules fleurs loin de là !

Il y a celle qui est de saison :
Viburnum Tinus
Celle qui a un mois d'avance
Iberis
Celle qui n'a jamais cessé de fleurir
Alyssa maritima
Celle dont on ne sait plus si elle est annuelle ou pérenne
Borrago
Celle qui nous fait le même coup tous les ans !
Iris
En fait cet Iris je le rate souvent car il fleurit toujours très tôt (Février) et il est à l'extérieur de mon jardin, le long du grillage.  Et cette année ne déroge pas à la règle, c'est en regardant les photos que je venais de faire que je l'ai repéré...
Vous le voyez ? Mais non pas Pepo, à gauche... une toute petite tache violette ... attendez je vous aide ...
Bon je vous l'accorde ce n'est pas flagrant mais ça a suffit pour que je comprenne que l'Iris violet avait fleuri. Du coup j'ai pris l'apn, et je suis ressortie pour le photographier et mettre mon nez dedans bien entendu !


Sur ce je vous souhaite un excellent weekend à tous ! 



mercredi 22 janvier 2020

Cogitations hivernales, action !

Hello,

J'arrive dans la partie de l'hiver où mes neurones de jardinière sont en ébullition. Et aujourd'hui je vous raconte les modifications que j'ai apporté au massif qui borde la haie.  

Il faut dire que cet endroit est un peu compliqué. Déjà il y a les racines des Thuyas qui envahissent la terre. En plus c'est une mi ombre sèche (soleil du matin) Et enfin Pepo y a tracé son chemin de ronde !  Les seuls qui résistent sont le Pennisetum orientale Karley Rose et l'énorme rosier Rhapsody in Blue. 
L'année dernière j'avais ajouté un pot avec le rosier Dame de Villemont, ça évite les piétinements et les racines, mais le pennisetum avait tendance à l'étouffer en se couchant dessus. Ajoutons le pot du rosier Blanc Meillandecor qui était trop  en profondeur et avait besoin d'être rempoté, et enfin une viorne qui attendait sagement une place... Tous les éléments étaient réuni pour une amélioration de la situation dans ce massif ! 


Donc on part avec 3 plantes :
  Viburnum carlesi Berville, Rosier blanc Meillandecor,  Rosier Dame de Villemont. 


Un lieu... le massif étroit qui longe la haie et qui sert à encadrer le chemin vers le "grand jardin", avec de nombreuses contraintes comme je l'ai dit plus haut :
Juin 2019


Avec un énorme rosier !
Rhapsody in Blue et Hesperis matronalis.


Il faut aussi des pots... ça tombe bien j'en ai un très grand très vide... du terreau... un Olivier car mine de rien c'est lourd ces trucs... un cerveau (bon le mien fera l'affaire)  Et c'est parti pour le premier jardinage 2020 !


De gauche à droite...

Dans le pot qui était celui du rosier blanc, que j'ai bien avancé,  j'ai installé la petite viorne. J'ai hâte de retrouver son parfum. 

A son pied je vais semer des annuelles pour l'été. J'hésite encore, dans mon stock j'ai trois possibilités.
Un Tropaeolum minus Lady bird rose,  du Lobularia maritima, et un mix de Phlox Drumondii...  Les deux premiers je sais qu'ils tolèrent bien la mi ombre. Le troisième je n'ai jamais tenté dans cette exposition. . 


On passe le Pennisetum (que j'ai pré-taillé pour pouvoir œuvrer en paix) et on arrive au grand pot qui était vide et remisé dans un coin. Il a reçu le rosier Blanc Meillandecor. 
photos de 2017
Cette petite bouture me vient d'Ingrid. C'est un rosier parfait pour les pentes et les talus, il fait de longues tiges fines et griffues.  Je lui avais installé des tuteurs et des fils pour le tenir à la verticale.  Le sortir de son pot n'a pas été une mince affaire.  Je n'ai plus qu'à réinstaller les tuteurs, j'aimerais bien trouver une jolie grille... Je pense que ce sera très sympa cet été. Pour habiller son pied et la hauteur du pot je pense que je vais lui adjoindre une Ipomea batata de couleur vert acide. Sur la mosaïque c'était une petite euphorbe que j'avais laissé  pousser. 

Et le troisième qui se retrouve désormais sous la tige arquée de Rhapsody in Blue contient le joli rosier Dame de Villemont (Mela Rosa)
photos juin 2019
C'est un petit bijou ce rosier !  Chez moi il est plus magenta que sur les photos de Mela Rosa.  Sa floraison croise très peu celle de Rhapsody. Ce dernier étant très hâtif. A son pied j'ai ajouté la petite Heuchère Crispy Curly offerte par Marie Noëlle.


Donc en résumé cela donne ceci :
 (bien évidement  les floraisons ne coïncident pas)


C'était le premier jardinage de 2020 et ça fait un bien fou ! Les cogitations ne cessent pas mais je vous parle du reste dans les semaines à venir. 


Bonne fin de semaine à tous

samedi 18 janvier 2020

Rétrospective 2019 : Mai

Hello,

Comme le dit Marie Claude mai est un des plus beaux mois au jardin alors c'est avec grand plaisir que je me replonge dans celui de 2019


1 Photos préférées


J'adore cette photo, une tige du géranium Catherine Deneuve est venue se poser sur l'Allium Chrsistophii. On pourrait presque croire à une fleur d'allium qui n'aurait pas la même couleur que ses copines.

Le massif des Pinks et ses couleurs de printemps !

Le rosier Roxburghii Purpurea Plena

Une vue du grand jardin depuis le rosier Mrs Oakley Fischer, avec un Pepo.



2 Mosaïque

J'étais partie sur un arc en ciel puis j'ai eu envie d'un monochrome !  Le orange dans toute sa beauté ! 
En haut à gauche : rosier Eclat d'Ambre, en bas à droite : Rosier Lady of Shalott


3 Associations

On commence par du très classique mais toujours réussi : feuillage du noisetier pourpre et rosier Marietta Sylva Tarouca.

Une association que j'espère voir "en grand" cette année !  et qui fait partie du massif que j'ai remanié au printemps 2019 et qui va encore évoluer cette année :
enfin là ce n'est que la moitié du massif.


Dans le verger Marie Pavie joue les stars, mais ce n'est pas elle que je veux vous montrer : sur l'avent du massif le duo Géranium Dream Land et l'Erigeron. Beaucoup de douceur pour une cascade de fleurs.



4 Découverte

Il faut sortir du jardin pour cela, mais inutile d'aller bien loin, cette année j'ai eu le grand plaisir de voir le retour des coquelicots dans les champs de blé autour de chez moi ! 


 5 Bouquet 

Point de bouquet à l'intérieur mais au jardin... Ici deux rosiers : The Herbalist et Arras et un feuillage : Physocarpus Red Baron.



6 Jardinage et travaux

Ici les gros travaux sont terminés, place à l'entretien (la pelouse surtout les bordures) et c'est aussi le temps de l'installation des potées d'été. Au soleil j'ai opté pour des couleurs chaudes. (Je garde le rose et le pâle pour l'ombre)


Je referme la page de mai 2019. J'avais prévu de faire une vidéo aujourd'hui, mais si ma voix est revenue, le rhume lui est toujours là et ça me donne un timbre bizarre. Du coup j'espère que demain ça ira mieux.

Bon weekend à tous


lundi 13 janvier 2020

Encore des roses, mais aussi des fleurs un chien et un papillon !

Hello,

Je devais faire un article avec vidéo, mais je suis complètement aphone ! Alors ce sera pour dans quelques jours. En attendant j'ai profité du soleil pour faire quelques photos ce midi.

On commence avec les roses :
Kimono


Aquarelle
Burgundy Ice

Summer Wine
Chez les Malvacées c'est l'Alcathea Parkfriend qui joue les prolongations... à plus de 2m de haut !

et à son pied l'Anisondontea n'a pas stoppé sa floraison.


Par contre les Hellébores ne sont vraiment pas pressées ! Celle ci fleurit avant Noël normalement !


Parmi les estivales il y a le petit Fuschia qui fleurit encore :
C'est très drôle deux fleurs se sont soudées !

Et le joli Osteospermum prépare de nouvelles fleurs.

Plus étonnant peut être un magnifique Vulcain prenait le soleil sur notre mur de maison :

Du coup Pepo est partie à la recherche de son plaisir d'été : les framboises...
Je crois qu'il a fait chou blanc !

Je vous souhaite à tous une bonne semaine !

jeudi 9 janvier 2020

Roses de janvier

Hello,

Une rose en hiver ça n'est pas impossible, il arrive toujours qu'un rosier se sente pousser des ailes et offrent un fleur quand le froid n'est pas mordant. Mais là... on sent vraiment que la douceur et la pluie des derniers mois plaisent au rosier après la disette de l'été ! J'ai plein de roses au jardin !

Evelyn


Marie Pavie

Gruss An Aachen

Burgundy Ice

Mrs Oakley Fisher
Iceberg

Moustique
Kimono
Aquarelle
A celles ci il faut ajouter : Rhapsody in Blue, Marieta Sylva Tarouca, The Pilgrim... et Summer Wine.

Pas mal pour un mois de janvier

Et les "vrais" roses de Noël ? me direz vous, et bien elles ne sont pas en avance du tout, mais les premiers boutons pointent leur nez.

Le prochain article sera "littéraire" en attendant je vous souhaite dors et déjà un bon weekend, et je vous laisse avec une dernière photo : Bourrache sur fond d'Euphorbe Black Bird