dimanche 20 septembre 2020

Celui qui fut le massif des Asters

 Hello,

Je travaille sur ma prochaine vidéo mais en attendant, op op petit tour dans un autre coin du jardin, en compagnie de Pepo bien sûr 😄.  

A gauche hors cadre c'est vers la maison, à droite hors cadre c'est vers le fond du jardin que je vous ai montré dans un précédent article. Sur la photo à gauche c'est massif de Roxburghii, le très très grand rosier.  Puis vient celui que j'avais nommé le massif des Asters.  Les sécheresses récurrentes de ces dernières années m'ont obligée à revoir ma copie. Les Asters aiment le soleil, les terres drainées, riches mais restant fraiches !  Autant dire que ce dernier point n'est plus acquis du tout depuis 2018. Ce printemps j'ai enlevé une grande partie des asters.  J'y ai installé des plantes pour les autres saisons, et j'ai quand même gardé l'Aster issus de Calliope et surtout mon adorable Kalimeris Pinnatifida. Je l'aime trop pour m'en séparer alors il a le droit à quelques arrosages. 
2017 c'est la dernière année où ce massif a été beau et fleuri. La sécheresse ne tue pas les Asters mais elle sèche les feuilles et les tiges et si elle n'empêche pas complètement la floraison elle devient minime et très courte. Bref plus d'intérêt.  Notez que j'ai aussi enlevé le grand Pennisetum Tall Tail (à droite sur la partie 2017), lui s'en moque de la sécheresse mais j'avais envie d'autre chose. Il a été remplacé par un Phormium... qui a bien plus de mal ! 

 
Donc en septembre il reste : La belle Aster "fille de Calliope", l'adorable Kalimeris pinnatifida, la Salvia grahamii imperturbable, ma jolie Euphorbia Black Bird qui refait de belles feuilles sombres, et enfin un intrus ce petit Lantana tout de feu !  Je l'ai installé là car je n'avais plus de place en pot, il cédera sa place l'an prochain pour une autre plante, un dahlia peut être, dans les tons de magenta. En attendant petit Lantana a eu droit a quelques arrosages comme le kalimeris, et m'offre ses jolies pompons.  Il ira en pot près de la maison pour passer l'hiver.

Sachant qu'il allait pleuvoir toute la semaine, j'ai fait un petit nettoyage hier après midi (samedi). J'ai désherbé, coupé les branches tiges feuilles mortes et sèches, et coupé aussi quelques feuilles vertes pour laisser toutes les plantes respirer. 

On dirait pas qu'il y a tant à enlever sur moins de 2m de massif !  En tout cas en coupant la Nepeta je l'ai froissée répandant son parfum, et ça a plu a notre petite Thomassina !  


C'est donc moins fleuri qu'avant mais j'aime bien ce côté léger... et ça reste quand même assez coloré.





Sur ce je vous souhaite un bon dimanche et une bonne semaine.

lundi 14 septembre 2020

Ballade matinale

 Hello,

Septembre se montre sous son visage le plus chaud ! Moi qui espérait pouvoir jardiner ce weekend, la chaleur m'a tenue à l'intérieur. Le samedi matin j'ai quand même fait quelques photos. 


Les Dahlias commencent leur spectacle, et je découvre enfin "Marée Bleue" acheté ce printemps chez Ernest Turc

Prometteur... et bien je l'ai vu tout à l'heure (mais trop de lumière pour faire une photo) entièrement ouvert : je l'adore ! En arrière plan c'est le Sedum Matrona, tout en fleur. Ce temps lui plait !  Juste à côté de ce duo j'ai un autre Sedum plus petit : Carmen, il forme un coussin de 40cm rose doux... une merveille ! 

Sur cette photo on voit les deux Sedum, une des longues tiges de Matrona ayant eu la gentillesse de se pencher un peu !  Mais je trouve qu'on voit mal leur différence de couleur.  Pour que vous puissiez mieux comprendre je vous indique où se trouve Matrona.


Je trouve que cela donne un massif doux, fondu.


 Et cela va très bien au fond du jardin, lieu de repos à l'ombre du figuier.

samedi 12/08/2020 à 08h11

Ce qui me fait penser à un commentaire que j'avais eu sur le Spharalcea Childerley "trop orange ça doit faire mal aux yeux". Vous pouvez le voir à gauche de la photo...  Son feuillage gris et la petite taille des fleurs font que justement, non, il n'est pas criard.

Au contraire même il est lumineux et doux. Parfois il ne faut pas juger juste à la couleur d'une fleur, beaucoup d'autres paramètres entre en compte dans le rendu final.


Autre douceur du jardin, la Clematis vitalba, elle est arrivée toute seule et on a décidé de l'adopter, sa floraison est ravissante, mais je crois que j'aime encore plus sa fructification qui en plus perdure jusqu'en hiver.

Un vrai attrape lumière. Et encore j'ai raté mon gros plan, c'est tellement beau avec la lumière et la rosé... 


Je vous ai déjà montré un de mes Lantana, et le Begonia Dragons wing. Pour mémoire :


Mais il y a aussi de belles choses en pleine terre :


Un rejeton de l'Aster Calliope (beaucoup plus petit), l'adorable Kalimeris Pinnatifida et un Lantana dans les tons jaune orange cette fois si.  C'est la première fois que je tente le Lantana en pleine terre. Il a été arrosé (un peu moins que son confrère en pot mais plus que le reste) et je trouve qu'il s'en sort bien.


Enfin pour finir cette article, comme je ne pouvais être au jardin, je l'ai ramené avec moi sur mon bureau... Ma première aquarelle de Cagouille's Garden (le modèle est un peu plus haut dans l'article)

A l'ombre du figuier.

Hormis un problème sur la grosse feuille de figuier (je n'aurais pas dû essayer de corriger une erreur) je suis plutôt contente du résultat. J'ai encore beaucoup de chemin à faire mais l'Aquarelle est vraiment une peinture que j'affectionne. 


Prenez soi de vous, et bonne semaine.

samedi 12 septembre 2020

Confiture à quatre mains

 Hello,

Mon jardin a beau être tout petit, cela ne m'empêche pas d'avoir un bel arbre, un bel arbre fruitier qui plus est.  

C'est un figuier (Ficus carica "Rouge de Bordeaux") qu'Olivier et moi avons planté en octobre 2013. C'était une petite pousse de 60cm... 


 Il était tout mignon non ?! 😊

Je ne pensais pas avoir une vrai production de fruits permettant de faire des confitures avant beaucoup plus de temps. Mais depuis l'année dernière même la gourmande que je suis ne peux plus manger tous les fruits qu'il produit.  Du coup j'ai fait de la confiture... oups pardon NOUS avons fait de la confiture, car chez nous ça se fait à quatre mains !

Première étape : ramasser les figues.  A moi les branches les plus basses, le bois du figuier est très souple ça aide bien, et à Olivier les plus hautes. Le sommet du figuier est réservé aux oiseaux. Il faut toujours partager !  

On a ramassé 2k500. Je pense que pour sa 7ème année au jardin, petit figuier aura une production de plus de 20kg. Cette dernière s'étale sur plusieurs semaines. C'est donc une première fournée.

Deuxième étape : chacun de son côté, Olivier nettoie et ébouillante les pots et je coupe et prépare les fruits.  J'ajoute 2kg de sucre à confiture au 2k200 de figues restantes (bon d'accord j'en ai mangé une ou deux)

Troisième étape : la cuisson, sous ma juridiction ! 

On a manqué d'un grand pot ! heureusement il en restait un dans le placard !

 Quatrième étape : Olivier reprend le flambeau et rempli les bocaux, les ferme et les retourne. Résultat 2k700 de confiture de figues !  J'aime son parfum, son goût, et aussi sa belle couleur :


Un travail d'équipe que nous adorons.  C'est quand même plus drôle de faire des confitures à deux, surtout que ce que l'un aime (ou peut) faire l'autre n'aime pas (ou ne peut pas) ! 

Pour la dégustation ce sera aussi à deux, bien que là ce soit Olivier le plus gourmand.  Pour ma part j'ai déjà recommencé à manger les figues sucrées à souhait ! Chaque jour un régal ! 

Et je me suis amusé à les croquer à l'aquarelle cette fois si :


Prenez soin de vous et profitez de chaque moment simple !

Bon weekend.

 

 






mardi 8 septembre 2020

Jardin anti-sécheresse (1) (vidéo)

Hello,

 

Chose promise chose due ! Voici ma vidéo sur le thème le jardin anti sècheresse.


 Il y aura en tout 3 vidéo sur ce sujet.

Aujourd'hui je vais commencer par définir le problème.  Dans la 2ème vidéo je présenterai des plantes "fausses amies" qui sont dites résistantes à la sécheresse ou qu'on pense l'être mais qui ne le sont pas. Et dans la troisième je vous proposerai une sélection de plantes qui savent passer les périodes de sécheresse sans souci. 

 N'hésitez pas à partager vos plantes chameaux ! 

 

Bon visionnage et bonne semaine.

 

vendredi 28 août 2020

Derniers jours de l'été

 Hello,

Non non, je ne me trompe pas, nous sommes le 28 août et nous abordons les derniers jours de l'été.  En fait il y a deux types de saison : les calendaires qui vont d'une équinoxe à un solstice, l'automne sera alors le 22 septembre, et il y a les saisons climatiques qui elles commencent au 1er décembre (hiver)  1er mars (printemps), 1er juin (été), et donc 1er septembre pour l'automne.  J'ai une préférence pour ces dates qui pour moi se collent mieux au temps  en tout cas celui de ma région.   

C'est pour cela qu'aujourd'hui je fais un petit article pour dire au revoir à l'été !  Le jardin va avoir besoin d'un bon nettoyage, prévu ce weekend, pour accueillir l'automne comme il se doit.  D'ailleurs les premières fleurs s'ouvrent déjà. 

Sedum Matrona, un de mes préférés surtout à ce stade, les tiges bordeaux, les boutons verts et les fleurettes rose. 

 

Mais au jardin ce sont les belles de l'été qui règnent encore ! 

Rosa Roxburghii Purpurea Plena, sûrement l'un des 3 meilleurs rosiers de mon jardin ! En arrière plan on aperçoit la Verbena bonariensis, et une peu plus loin les fleurs magenta de la Salvia de Graham. Un trio qui se moque complètement de la sècheresse. 

 

Juste au dessus il y a le parfait Begonia Dragons Wings. Derrière lui c'est un des monstres du jardin : le chèvrefeuille ! Et en bas à droit c'est le fin feuillage du Miscanthus Morning Light. 

 

Au bassin le Nymphea est magnifique. Je les diviser ce printemps, très très sévèrement et bien il est encore plus beau qu'avant ! 

Nymphea Fire Crest

Et, alors que j'ai perdu toutes les autres variétés, le Thalictrum delavayii Hewitt's double, m'offre sa floraison légère, tardive, mais inattendue !  

Thalictrum delavayi Hewitt's double

Une autre plante qui, comme le Begonia vu plus haut, offre une sublime floraison tout l'été : Le Lantana. Je crois que je suis amoureuse de celui ci !

Au passage je partage avec vous ma deuxième tentative de couché de soleil sur la mer, inspiré de ma bannière en ce moment :



 

Je souhaite donc bon vent à l'été, et je vous laisse avec un couché de soleil près de chez moi cette fois si 😁 (le 23/08)

Charente Maritime  côté terre

Tous les soirs, quasiment, Pepo et moi profitons de ces couleurs en nous promenant. 


La vidéo sur le jardin anti sécheresse a pris du retard, c'est pour cela que j'ai fait ce petit article en plus, mais promis elle arrive ! 

Bon weekend à tous

vendredi 21 août 2020

Arc en ciel d'août

 Hello,

 

 Un petit arc en ciel en direct du jardin ! Pas facile sur les bleus mais bon j'y suis à peu près arrivée.


Rouge

Alstroémère

Orange
Sphaeralcea

Jaune
Rose The Pilgrim

Vert
Figuier

Bleu
Ceratostigma

Indigo
Passiflora

Violet
 
Sedum Blue Pearl


Le prochain article parlera de plantes anti sécheresse et sera accompagné d'une vidéo.

Bon weekend


vendredi 14 août 2020

Après la canicule, le beau temps !

 Hello,

J'ai détourné l'adage "après la pluie le beau temps" pour une aussi bonne nouvelle  la canicule à fait place à un temps doux et c'est vraiment agréable. Du coup petit tour de jardin... bon autant vous le dire : il n'y a pas grand chose à voir !  Le jardin d'août dort  après avoir doré !

Les seuls qui ont adoré cette période ce sont les nénuphars, évidement les pieds dans l'eau la tête au soleil, on aurait aimé être à leur place !  

Un de mes rêves c'est d'avoir une piscine naturelle...

qui sait, un jour peut être .... 

 

Pour en profiter au mieux, j'essaie de répartir les fleurs en fonction de ma présence dans chaque partie du jardin, par exemple en août je reste peu au fond, bien que l'ombre du figuier ait changé beaucoup de chose ! (rien de mieux que l'ombre d'un arbre)  mais j'ai besoin que l'entrée soit fleurie.  C'est pour cela qu'une grande partie des saisonnières s'y trouvent, ainsi que des vivaces à floraison estivales.  En juin pour mon anniversaire ma maman m'a offert une grosse potée de pourpier... un vrai bonheur !

Elle trône fièrement près de la porte d'entrée, devant le massif du Sud  J'adore sa fleur bigarrée de blanc et magenta. Ce qui est fou c'est que j'ai acheté et installé en avril, à 1m, un Dahlia qui a les mêmes teintes !

Dahlia Friandise

Et bien sûr ma maman et moi nous ne nous sommes pas concertées !

Une autre pointe de couleur, un peu plus loin à la jonction entre le petit et le grand jardin, la seule saisonnière que je rachète absolument tous les ans sans exception : Bégonia Dragon Wings rose.

Il supporte le plein soleil, la chaleur et les vents secs, il est arrosé une fois tous les 3-4 jours.  Un must have !  Le bégonia est une fleur boudée car trop "grand mère" mais c'est un tord car ses qualités sont  indéniables. En plus si vous avez une serre hors gel vous pouvez les conserver d'une année à l'autre.  (j'ai deux autres espèces depuis trois ans) 

Et puisque je parle des belles saisonnière je reviens au petit jardin pour vous montrer un autre must have, pour la mi ombre cette fois, l'impatiens ! 

Dans le même code couleur que le Dahlia 😁


Allez je vous montre quand même le grand jardin...


Sur ce je vous souhaite à tous un bon weekend