vendredi 13 septembre 2019

Le jardin ABC : R

Hello

Charlotte nous a convié à trouver au jardin 3 plantes ayant pour initial le R et un mot. Pas facile comme défi, et pas seulement à cette saison !  Mais la Cagouille n'a peur de rien !


R comme Rosa Renoncule

Ce joli petit polyantha (création Barbier (France) 1913) me fait une remontée parfaite pour le jardin ABC !  Ce n'est pas une foudre de guerre, mais ses roses "chou" sont complètement craquantes.
 
 
R comme Panicum virgatum Rehbraun

Une graminée qui reste bien droite, j'adore et je vous la conseille, car elle garde une envergure très modeste, et en plus elle supporte parfaitement la sécheresse. Ici il est en compagnie de du Sedum Matrona.

R comme Romarin

Alors cette photo de mon petit romarin rampant est très moche, et au départ j'avais décidé de présenter le Physocarpus Red Baron.... et puis en regardant bien je me suis dit qu'elle était drôle, et elle rappelait les 5 sens au jardin : le goût ! Origan Romarin Menthe Thym... tout ici (enfin presque) se mange ! 

Et pour terminer un mot, ce sera R comme Rayure !
En voilà une drôle de petite pomme ! 

Bon weekend à tous !

lundi 9 septembre 2019

Les 5 sens ... de l'été

Hello, 

Marie, (le jardin de Pantoufle)  a eu la géniale idée de nous demander de parler des cinq sens au jardin.  C'est un thème que j'aime beaucoup mais que je n'ai pas traité depuis longtemps. Alors op op ni une ni deux je vous emmène découvrir les 5 sens dans mon jardin cet été.


1 La vue

On commence par le plus évident, la vue.
Un moment que j'adore : découvrir enfin une association pensée bien plus tôt et ce dire que : oui ça marche !  ici c'est l'Hemerocalle Lydie et la Sphaeralcea


2 Le goût

Je pense que tout le monde le sait : je suis une gourmande... Le goût au jardin c'est bien sûr sa multitude de plantes à déguster, en ce moment ce sont les figues, mais ça c'est un plaisir d'automne... 
Pour l'été j'ai plus envie de vous parler de ces moments où l'on partage un thé ou un dîner avec la personne qu'on aime.  Ce plat qu'on déguste entouré par la végétation en discutant... ce moment idéal où le temps s'arrête.


3 Le touché

Je suis quelqu'un qui aime toucher autant que voir et sentir.  Pas une plante ne passe pas entre mes doigts... bon parfois ce n'est pas une bonne idée !
Pour n'en choisir qu'une, la Melica ciliata. Ses quenouilles toutes douces que je caresse à chaque passage sont autant un plaisir pour les yeux que pour les mains. 


4 L'odorat

Un jardin sans parfum.... ce n'est plus un jardin c'est une photo sans âme. J'ai installé beaucoup de plantes odorantes au fil des années, en choisir une n'est pas une mince affaire... mais en été, il y a un parfum que j'aime peut être plus que les autres...
C'est celui des belles de nuits. Les Mirabilis Jalapa s'ouvrent le soir, et offre alors un puissant parfum de miel et de jasmin.  Toute la nuit elles embaument.... c'est d'autant lus important que l'été on profite souvent tardivement du jardin.  


5 L'ouïe

Pas facile de parler de ce sens avec des photos...  Pour les citadins, arriver dans mon jardin c'est remarquer le silence. Mais dès qu'on se pause, on commence à entendre des centaines de bruits. Insectes oiseaux grenouilles...  un concert permanent où chaque heure voit (entend) un nouvel ensemble. 
Et puis dans mon jardin il y a le bruit de mes quadrupèdes ! Ronronnement relaxant, ronflement agaçant, petits pas dans l'herbe sèche... Une présence discrète ou pas, mais c'est surtout une partie de l'âme de mon jardin.

Encore merci à toi Marie pour ce petit challenge. 
Et bonne semaine à tous.

dimanche 1 septembre 2019

Bonjour septembre !

Hello,

J'ai failli écrire bonjour l'automne, ben oui, le 1er septembre c'est l'automne  climatique (ou météorologique) et le 23 septembre ce sera l'automne calendaire (et l'équinoxe  au passage) mais je me suis dit que tout le monde n'était pas forcément content de voir arriver cette saison. Alors ce sera juste bonjour septembre ! 

J'aime cette saison, cette mi saison, il fait toujours beau, mais moins chaud... les roses reviennent les fleurs de l'automne arrivent. 

On commence par les roses :

Joli Popcorn, tout petit tout mignon. Une miniature craquante que je vous conseille en pot. 

Dame de Villemont, une création Mela Rosa. 

Moustique, le plus florifère du jardin !

Mrs Oakley Fisher, j'adore la douceur de sa couleur.

Et puis il y a les belles de l'été qui n'en finissent plus de fleurir :
Alcathea au soleil du soir.

Les très jolies fleurs d'un Pelargonium.

Achillea crithmifolia qui remonte.

Phlox Lilac Time, la mi ombre l'a bien protégé.


Mais les belles de l'automne frappe déjà à la porte :

La première Aster à s'ouvrir : Violetta.


Kalimeris pinatifida, il fleurit toute la belle saison, mais c'est maintenant qu'il commence son show.



Le petit Sedum Carmen, et le grand Sedum Matrona.

Et surtout c'est le temps des figues ! je crois bien que c'est pour ça que j'adore septembre :p

Bonne semaine à tous !

mardi 27 août 2019

Balade du soir

Hello,

Le soir Pepo et moi faisons une balade. C'est un moment agréable même si le rouquin a encore du mal avec la notion de ne pas tirer !  Je ne prends pas toujours mon apn, mais là j'avais envie de partager avec vous la jolie flore des bords de chemin. 

Pour rappel même si je vis en Charente Maritime, point de mer et de plage près de chez moi, je suis dans les terres : entre agriculture et viticulture ! 
 

Allez en route, c'est l'heure de la promenade !

On commence par une coquine qui s'est invité sur le bord, mais dont les conseurs étaient dans le champ à côté! 
C'est très jolie la luzerne, je regrette de ne pas avoir pris le champ en photo quand il était en pleine floraison. 


Une petite plantoune qui courre dans l'herbe, d'un jaune lumineux, le Lotier :


Alors là j'ai cherché en vain sur ma flore pour déterminer l'espèce... mais il y en a qui se ressemble tellement ! Bref c'est une Centaurée.... Et on va s'en contenter et profiter de sa  belle fleure.


J'en parlais dans un des mes précédents articles, l'Eryngium.  Une plante très commune chez nous.  J'installerai la variété horticole Jade Frost à l'automne. 


Première fois que je la rencontre :  Inula Salicina, l'Inule à feuille de Saule.

Pas très fréquente dans le coin non plus, la saponaire, je la rencontre souvent sur le bord de route vers Saintes, mais là c'est une première.


On poursuit avec une beaucoup plus commune : la carotte sauvage, (Daucus) enfin du moins je crois. Ce sont les graines qui me le font penser.


Bon c'est bien beau de prendre des photos mais il y en a un qui trouve ça long !
Alors on y va !
Et puis de toute façon il commence à être tard pour faire des photos...

Il est temps de rentrer ! 
Et de vous souhaiter une bonne semaine.

vendredi 23 août 2019

J'voudrais bien (un dierama).... mais j'peux point...

Hello,

Alors fredonner "la bonne du curé" ça n'est pas trop mon style mais je trouve que ça va bien sur ma thématique : "je voudrais telle plante .... mais je ne peux pas, alors je vais essayer ..."

Une plante que je trouve extrêmement grâcieuse c'est le Dierama, et son adorable appellation de canne à pêche des anges. C'est une plante fluide avec un feuillage fin... oui mais c'est une plante qui aime les sols frais et au PH neutre à acide... oups... Je l'ai déjà essayé il y a quelques années, en vain bien entendu. (Elle est aussi peu rustique mais ça ce n'est pas un problème pour moi)  
Dierama (photos empruntées sur le net)


Et puis récemment je suis tombée sur une plante que l'on trouve de plus en plus. Je l'ai vu pas plus tard que ce matin à Saintes (rond point du petit Leclec pour ceux qui connaissent) : Hesperaloe parviflora. Là on change complètement  de conditions : sol sec drainé, même calcaire. Bien évidement on ne retrouve pas le tendre coloris rose de la Dierama, mais elle a le même graphisme.
Hesperaloe parciflora (photos empruntées sur le net)

C'est une agavaceae, rustique en sol drainé, un peu comme le Yucca (même famille), d'ailleurs  on la nomme le Yucca rouge. 
Et là je sais déjà que je vais l'essayer au jardin en 2020.

Évidement elles n'apportent pas le même style, la Dierama est plutôt jardin anglais, l'Hesperaloe jardin méditerranéen. Mais je trouve très intéressant leur similitude graphique:
 Dierama vs Hesperaloe


C'est en ce moment mon grand jeu "mais par quoi pourrais je remplacer telle plante" Trouver des solutions pour réconcilier mes envies et les conditions de mon jardin.  Cela demande pas mal de recherche et ça occasionne pas mal de casse tête, mais c'est un travail nécessaire pour avoir une collection de plantes parfaitement adaptée à son jardin. Et enfin pouvoir méditer en toute sérénité au milieu d'un havre de paix.

Au fur et à mesure je vous ferais part des mes trouvailles et des résultats au jardin bien entendu.
Bon weekend !


mercredi 21 août 2019

Un jardin de pétales et de poils

Hello,

L'été se poursuit serein, et si on annonce des températures plus chaudes pour le weekend et la semaine à venir, je dois bien avouer que les trois premières semaines d'août se sont révélées d'une douceur exquise.  Comme toujours à pareil saison ce n'est pas la profusion de fleurs, mais les chats et moi même profitons du jardin avec plaisir.


Certains se sont même trouvé un nouveau coin à la mode :
Par la fenêtre de haie le soleil se pose sur ce petit coin de terre, entre Cornus et Ceratostigma. Léo Téquila et Pistache en profite, surtout qu'ils ont une vue parfaite sur le voisinage.  Et oui le chat est une concierge !

Elles ont eu 15 jours de retard et sont bien moins hautes que d'habitude, les Mirabilis Jalapa sont tout de même de la partie.
Je suis dingue de leur parfum.  Leur floraison de 18h à 10-11h (selon la luminosité)rend le jardin magique à la nuit tombée.

Il est habituellement le roi de l'été mais cette année il a eu un peu plus de mal; l'Hibiscus syriacus fait de petites fleurs moins nombreuses mais toujours aussi belles.


Après une floraison avortée fin juin, le Verbascum fait une jolie remontée.


Chez les rouquins c'est toilettes et balade :
Ginger

Pepo
La pelouse a repris un peu de poil de la bête je pense que je vais la tondre pour l'égaliser. Mais une tonte haute. en arrière plan vous apercevez le joli Dahlia pourpre.
Il prépare une belle floraison pour les semaines à venir.


Cette année j'ai tenté dans une suspension une Lantana, et bien je suis ravie de sa résistance à la chaleur.
En plus son coloris lui permet de ne pas paraître fade au soleil.


Du côté du massif des Pink j'ai perdu la petite Hebe, grillée, et une Scabiosa (là c'est l'âge) mais il s'en sort bien :

A venir la floraison des Sedum, des Aster et la remontée des rosiers, mais pour le moment ce sont l'Anémone et Les Phloxs qui ponctuent de rose le massif.
Je lui réserve l'eau de mes légumes et autres  (ainsi qu'au pot du Saule) pour éviter qu'elle ne crame complètement.  Mon anémone blanche plus loin dans le jardin n'est pas aussi jolie !  

Les Phlox les plus exposés ont cramé, j'ai taillé et certains refont des boutons, mais Liptschell, à mi ombre s'en sort bien mieux.

Juste à côté j'ai craqué pour un joli duo offert par dame Nature :
Une petite fleur de Geranium robertianum s'est glissé dans l'ombelle d'un sedum pourpre (Blue Pearl) 

Allez une dernière photo pour vous souhaiter une bonne fin de semaine : 
Miss Thomassina sur ses coussins.