samedi 12 juin 2021

Le temps des roses : le massif des Anglaises

 Hello,

Je continu la description des rosiers par massif. Aujourd'hui, après du rose et du rose... on change de tonalité. Le massif des Anglaises et le deuxième que j'ai créé. J'ai choisi des tons doux allant du jaune au saumon avec une touche d'épices.


C'est un massif tout en longueur qui se regarde des 4 côtés. Enfin 3, car du côté de la pergola la vue est bouchée par le rosier grimpant.
Il sépare le "grand jardin" en deux, 2/3, 1/3. Cette année exceptionnellement comme je trouvais qu'il y avait peu de Nigelle dans les massifs où elles sont habituellement je les ai laissées poussé dans le massif des Anglaises bien que cette pointe de bleu me déplaise. 

Alors que trouve t on comme rosier :

Rosa Sally Holmes

Sally Holmes (Holmes UK 1976) un grand buisson bien sain (150cm en tout sens) avec des bouquets de grandes fleurs simples blanches à reflet saumoné. C'est une merveille que je vous recommande. A noter qu'il accepte très bien la mi ombre.


 
Rosa The Pilgrim

The Pilgrim (Austin UK 1991) Le majestueux !  1m80 en tout sens, plutôt bien sain. Ses grandes fleurs très doubles, jaune lumineux blanc à l'extérieur, ont un parfum que je n'aime pas forcément. Mais ce n'est pas grave je l'adore. Il peut être conduit en petit grimpant. C'est mon tout premier rosier acheté en racine nue ! (Chez Francia Thauvin)

Rosa Hélène Carrère d'Encausse
 Hélène Carrère d'Encausse (JL Lebrun Mela Rosa France 2010)  Le dernier arrivé, planté au printemps 2020. Il est encore petit, mais il semble volontaire. J'ai beaucoup aimé sa belle rose très bien dessinée blanc à reflet jaune. Il est prévu pour faire 60/80cm. 


Rosa Mrs Oakley Fisher
Mrs Oakley Fisher (Cant UK 1921) Un petit buisson, correctement sain, 90cm de haut. Il porte des grandes roses simples qui évoluent du orange jaune au chamois. Il a un feuillage pourpre au débourrage qui le rend très intéressant au printemps car il garde cette couleur un peu plus longtemps que ses compagnons. Cette année il a été magnifique, plus de 20 roses ouvertes en même temps. Il aime le soleil et ne pas avoir trop de concurrence. 

Rosa Evelyn

Evelyn (Austin UK 1991) un rosier qui peut monter à 150cm mais qu'il faut essayer de garder un peu plus bas. Très peu sain... eu... non sans blague c'est un des pires du jardin au niveau du marsonia ! Et pourtant je l'aime à la folie ! Ses énormes roses saumon (saumon le matin plus rosé le soir) très très doubles ont un parfum fabuleux ! 


Rosa Éclat d'Ambre

Éclat d'Ambre (JL Lebrun Mela Rosa France 2014) Un joli buisson de 120cm, très sain. Son feuillage débourre d'une teinte d'ambre justement qui n'est pas commune chez les rosiers.  Ses petites fleurs regroupées en grosses grappes sont  semi doubles et évoluent du orange vif au rose pale en passant par plusieurs nuances. C'est la touche d'épices du massif ! Il est planté au pied de la pergola et du rosier grimpant summer wine  (Allemagne Kordes) dont il partage les couleurs.

Rosa Summer Wine

Voilà le tour est fait, je précise que tous les rosiers mentionnés sont remontants. C'est un massif que j'aime énormément, tant pour les rosiers que j'ai choisi que pour les teintes que j'y ai associées Je ne peux pas m'empêcher de vous partager une dernière mosaïque avec des photos prises au matin (7h50)


Sur ce je vous souhaite un excellent week-end ! N'oubliez pas votre chapeau et la crème solaire !

mercredi 9 juin 2021

Chatpot !

 Hello,

Mais non je n'ai pas fait de faute dans mon titre je vais bien vous parler d'un chat pot voir d'un chat pitre ! Notre petite Thomassina est souvent dehors, et elle a son lieu de prédilection : Le pot de mon Saule :

Quand je dis souvent... soyons clair c'est absolument tous les jours ! Elle se love entre le rebord et le tronc. Dire qu'au départ j'avais pensé mettre des semis d'annuelles ou des saisonnières...
Sur la photo vous pouvez voir un plat marron au fond à droite, c'est un bol d'eau fraiche. Bien que nous ayons un bassin il y a toujours de l'eau à disposition.
Bon la poubelle de déchets verts derrière ce n'est pas top... Mais il faut bien les stocker quelque part en attendant le passage à la déchetterie (mon composteur ne suffit pas).
Ça c'est un chat benèze ! Il faut dire que comme beaucoup de mes pots la terre est recouverte d'une bonne épaisseur de foin. En tout cas ça semble lui plaire 😻

Alors il vous plait mon chatpot ?

Bonne semaine à tous 

samedi 5 juin 2021

Le temps des roses : Romantisme !

 Hello,

On continu le tour des roses du jardin avec l'association d'une partie du massif des Pinks.  Là on est dans de l'ultra romantisme, du rose, de la douceur juste relevé pas un zest de magenta et l'acidité du feuillage du Cornus alba Aurea. 


Rosa Manureva

Manureva, (obtention du français Sauvageot vers  1935) un rosier ultra romantique, délicatement parfumé, moyennement sain. Chez moi vu son emplacement il a tendance à faire de longues tiges, mais sinon dans un emplacement plus conventionnel c'est un joli petit buisson de 60/70cm.

 

Rosa Dainty Bess

Dainty Bess (obtention Archer UK 1925) je vous le dit de suite ce n'est pas une foudre de guerre, mais j'adore ses très grandes fleurs simples rose avec des étamines magenta ! Il monte à 1m 1m20 en fleur. Il est parfumé et très très moyennement sain.  Les butineurs l'adorent, comme tous les roses à fleur simple (ou dont le coeur est bien accessible) 

 

Rosa Gruss An Aachen

Gruss An Aachen (obtention Hinner Allemagne 1909) une teinte crème avec des reflets saumon et rose mais qui peut aussi être franchement blanc... il est capricieux ! Ce n'est pas grave je l'adore, et son parfum est extra !  C'est un buisson entre 1m et 1m20, plutôt sain mais qui a besoin de très bonnes conditions pour se montrer vigoureux. Une remarque au passage il n'aime pas les tailles sévères. 

 

Rosa Rose de Rescht

Rose de Rescht (obtenteur inconnu ramené d'Iran par l'anglaise Norah Lindsay) des petites roses d'un magenta à reflet froid, une merveille ! Très parfumé,  un port un peu rigide pour une taille allant jusqu'à 1m20, très traçnat quand il est sur ses propres racines. Très sain.  Petite précision ses roses ne dure que 1 à 2 jours. A savoir aussi que c'est un rosier qui est recommandé pour le nord de la Suède par Swedish Rose Society ! (Évidement ce n'est pas dans mon jardin que je peux vérifier ce renseignement)


Je ne l'ai pas précisé mais ces quatre rosiers sont tous bien remontants, sont greffés sur rosa canina et viennent de chez Francia Thauvin


Deux articles de suite sur des associations de rose/blanc... j'aurais du intercaler le massif des anglaises entre les deux, ce sera donc le prochain que je vous montrerai, lui joue sur les teintes saumon à jaune. 

En attendant je vous souhaite un bon week-end.

mercredi 2 juin 2021

Le temps des roses !

 Hello,

Ici les roses sont en pleine floraison, sûrement le moment que je préfère dans l'année ! Aujourd'hui je vous présente le massif de La Haie. Je détaillerai les massifs au fur et à mesure des articles.




Rosier Lavender Dream

Rosier Purple Sky Liner un grimpant extra !

Rosier Glauca, un botanique non remontant  au feuillage d'une très belle couleur.
 

Rosier Renoncule, il est plus tardif que ses compagnons c'est une adorable petite rose chou. Tout aussi chou  : Moustique



 

Rosier Iceberg, le plus beau des blancs !

Gertrude Jekyll, une forme parfaite ! Pas forcément ma préférée mais il faut lui reconnaitre qu'elle est très belle.

L'autre grimpant du massif : Marietta Sylva Tarouca.


Il manque le très beau rosier Imaginaire Parfumé qui malheureusement boude un peu cette année.  Et je le regrette car sa grosse fleur très double grenat apporte une touche forte à ce massif aux couleurs douces.


Si je dois le changer je pense que j’opterai pour Munstead Wood par exemple.


 

Prochain massif à vous présenter... peut être Lovely Pink ! 

Bonne fin de semaine.

samedi 29 mai 2021

Ils étaient là avant moi (10 ans)

 Hello,

Quand on arrive dans un nouveau jardin, sauf à ce que ce soit un terrain vierge, du style des terrains constructibles dans les lotissements, il y a forcément des plantes déjà présentes. Voici donc les végétaux que j'ai découverts en posant mes valises et qui sont toujours présents aujourd'hui.

 

Un rosier grimpant rose, dont je déterminerai qu'il s'agit de Pink Cloud. Il commence à accuser les années mais cela reste un beau rosier. Je lui ai ajouté la clématite Julia Correvon. Il ne faut pas aller loin pour trouver un autre grimpant que j'adore, son parfum empli le jardin en mai juin : le chèvrefeuille bien entendu ! Ce sont deux monstres :

J'ai toujours un peu de mal à prendre le massif des Pink dans son entièreté, je manque de recul.  

Encore une grimpante que dis je, 3 Bignonia !  Deux recouvraient le mur de la maison à gauche et droite de la porte mais celles là ont été enlevées,  pour ne garder que celle qui se trouvait dans la haie. Nous l'avons conduite en sorte d'arche au dessus du portillon.

Juillet 2020

Pour finir avec les arbustes , la haie est plantée de thuya sauf à un endroit où se trouve un Cotoneaster Bullatus et un Eunonymus (sûrement un japonicus)


Non d'ailleurs je n'en ai pas fini avec les arbustes puisque j'ai aussi découvert la Salvia Grahamii et le rosier Kinono.

Il y avait peu de vivace présente, mais j'ai quand même pu faire la connaissance avec l'Acanthe, la Gaura et la Verbena Bonariensis :


Si je peste souvent contre la première les deux autres sont devenus pour moi des incontournables, pour leur facilité et leur longue floraison.

Et puis bien sûr comme tout jardin de ma région qui n'est (était) pas trop planté il y avait les Roses Trémières, nommée chez nous les Passeroses.


Il y avait aussi des Iris des violets et des jaunes :

L'ancienne propriétaire avait aussi planté au pied des thuyas des Ibéris sempervirens, une ligne entièrement blanche en mars/avril que les passants commentent souvent par des "c'est magnifique" !


Et enfin il y avait des Nigelles de Damas, cette adorable annuelle se ressème d'année en année et est aussi fidèle qu'une vivace.


Autrement dit, vous le devinerez sans mal j'en ai ajouté des végétaux ! Annuelles, vivaces, arbustes et même arbres !  Dans mon prochain article de la série 10 ans, je vous présenterai mon tout premier massif. 

Bon weekend à tous !

mercredi 26 mai 2021

Vous avez dit blanc...

 Hello,

Marie Claude nous a proposé de montrer les fleurs blanches de notre jardin. Pas si simple, je n'ai plus d'arbuste printanier en fleur, les Iris sont aussi fini, tout comme les Aquilegias... bref  allons voir ce que l'on trouve ...

Chez les roses blanches, j'ai un trio :

Iceberg ouvre son premier bouton, la rose blanche par excellence ! Moustique et ses petits choux blanc-vert l'a devancé de plusieurs jours. Pop Corn de loin le plus petit de tous mes rosiers (la fleur est de la taille d'une pièce de 2cm) vient d'ouvrir sa première fleur.

Poursuivons notre quête de blanc :
L'allium Nigrum et l'odorante Allyse ! C'est d'ailleurs ici aussi qu'on trouve le rosier Pop Corn, mais il est trop petit pour qu'on le voit. 
 

Si le fruit est rouge la fleur du fraisier est d'un blanc candide !

L'Heuchera Crispy Curly je l'adore ! 


Un Geranium Pratense blanc avec un très léger reflet mauve surtout le matin. 


Et puis il y a  le Verger, royaume du blanc rosé !

L'Erigeron Karvinskianus, Rosa Marie Pavié, un petit Thym et le Géranium Katherine Adèle.

 

Il y a aussi un faux blanc, ou en tout cas un vrai qui ne devrait pas l'être ! J'ai nommé Gruss An Aachen :

C'est une rose blanche au coeur et revers des pétales saumon. Enfin parfois ! Je n'ai jamais vu une fleur aussi capricieuse en ce qui concerne sa teinte. Ce qui est très dommage car je trouve qu'elle est bien plus belle en couleur qu'en blanc.

On termine avec une merveille qui a les même couleurs que Gruss An Aachen : Saly Holme, mais au moins ce n'est pas une rose changeante, elle garde toujours ce délicat coloris. 

Et voilà qui clôture la page des blancs ! 
Bonne semaine à tous.